Archives de la catégorie Vidéos

Gazette d’@rrêt sur images, n°497. Les collégiens, le réalisateur, et le dieu serpent

Gazette d’@rrêt sur images, n°49

C’est l’histoire d’une jeune parisienne, brutalement transplantée dans son village natal au Sénégal, après une rixe à Paris. Elle avait droit à la nationalité française, mais avait bêtement omis de la demander. Et la voilà coincée dans ce village, sans pizzas ni hamburgers. Choc des cultures ! Horreur et fatalité ! C’est le sujet de La mort du Dieu serpent (1), le dernier « doc de Tënk » sur lequel nous nous arrêtons avant l’interruption estivale. Vous pouvez le voir sur notre site toute cette semaine (2).

Et pour en parler, avec son réalisateur Damien Froidevaux, nous avons fait appel aux collégiens de la « classe télé (3) », qui nous ont accompagnés toute cette année scolaire. Mais oui, Mamadou, Maximilian, Minyana et les autres sont sur notre plateau. Avec leur enseignante, Laura Mougel, ils ont visionné le documentaire, et soigneusement préparé la séance. Quel regard portent-ils sur ce documentaire, eux qui vivent dans l’arrondissement du Nord parisien voisin de celui de Koumba ? Entre les collégiens et le réalisateur, c’est une rencontre inattendue. Mais pas vraiment un choc des cultures. Notre émission est ici (4).

Daniel Schneidermann

(5)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°496. De l’ancien au nouveau monde : Isabelle Attard parle

Gazette d’@rrêt sur images, n°496

Pour évoquer le nouveau monde macronien, nous avons choisi une voix de l’ancien monde. Et pas n’importe laquelle : Isabelle Attard, remuante députée sortante, sur de nombreux sujets qui nous intéressent. Elle a été sèchement battue au premier tour des législatives. Comment analyse-t-elle son échec ? Que pense-t-elle des candidates novices qui bafouillent sur les plateaux ? Des premiers gestes de Macron sur l’écologie et le code du travail ? Et elle, maintenant, que va-t-elle faire ? Notre émission est ici (1).

Un nouveau chroniqueur nous rejoint cette semaine : André Gunthert, professeur de culture visuelle. Il nous parlera…d’images (quelle surprise !) Et il commence avec Wonder Woman. Certes, le film n’est pas féministe. Mais tout de même… Sa chronique est ici (2).

Je voudrais enfin vous raconter l’histoire de Koumba. C’est une jeune fille qui a grandi en France et qui arrive dans son pays de naissance, le Sénégal, à l’âge de vingt ans, après son expulsion de France. Elle est l’héroïne d’un documentaire, La mort du dieu serpent. Nous en parlerons la semaine prochaine, mais vous pouvez déjà le regarder. Il est ici (3).

Daniel Schneidermann

(4)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°4955 : Qui l’eût cru ? Le Qatar est nul en com’

Gazette d’@rrêt sur images, n°495

Qu’arrive-t-il au Qatar ? On le connaissait rachetant la France du luxe et de l’esbroufe, morceau par morceau. Le voici soudain soumis au blocus de ses puissants voisins, avec files d’attente dans les supermarchés. Faut-il craindre une escalade de cette crise diplomatique hors normes ? L’Émirat va-t-il devoir sacrifier son beau joujou, Al Jazeera ? Et nos medias, peuvent-ils traiter en toute liberté du sujet, connaissant la puissance de lobbying des deux principaux belligérants, les deux géants pétroliers, qataris et saoudiens ? Réponse unanime de nos invités : en communication, les qataris sont très mauvais. Qui l’eût cru ? Notre émission est ici (1).

Daniel Schneidermann

(2)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°494. La non-mixité, expliquée aux hommes blancs

Gazette d’@rrêt sur images, n°494

« Interdit aux Blancs » : trois mots qui ont enflammé la fachosphère, et pas seulement elle. Derrière ces trois mots, une manifestation afro-féministe, organisée en juillet prochain à Paris. Et sous la polémique, ce concept de « non mixité », qui a toujours tant de mal à passer dans les médias mainstream. Pourquoi des femmes, et à fortiori des femmes noires, ont-elles besoin de se réunir à l’abri du regard des dominants ? Pour revenir aux sources, nous avons invité Christine Delphy, sociologue, et figure du féminisme français – elle fut fondatrice du MLF. Face à elle, une figure… des médias français, Audrey Pulvar, qui s’est vigoureusement opposée à ce principe de non-mixité. Un beau débat, serein et respectueux – qualités peu courantes sur ce sujet. Notre émission est ici (1).

Et sur ce même sujet, Océanerosemarie se charge d’une tâche quasi-humanitaire : consoler les malheureux hommes blancs, exclus de ces manifestations, et qui rêvaient pourtant, les pauvres, d’y assister ! Sa chronique est ici (2).

Daniel Schneidermann

(3)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°493. Hanouna : le convaincre, ou le combattre ?

Gazette d’@rrêt sur images, n°493

Vous avez sans doute suivi le feuilleton Hanouna. Canular homophobe, vaines protestations d’associations et de télespectateurs auprès du CSA : tout se serait déroulé comme d’habitude, si les annonceurs, pressés par les réseaux sociaux, n’avaient déserté en masse les écrans publicitaires. Du coup, plates excuses de l’animateur. On en est là. Reste une question : pour les victimes de ses blagues douteuses (les femmes, les homosexuels) : que faire ? Répondre à ses invitations à venir le dédouaner ? Détourner cette tribune involontaire au bénéfice de la cause, ou bien le combattre ? En bref, comment lutter contre la télé-poubelle. C’est notre débat de la semaine. Notre émission est ici (1) (2).

Dans ce long pont ensoleillé, peut-être avez-vous entrevu la poignée de main « virile », entre Emmanuel Macron et Donald Trump, à Bruxelles. Les télés l’ont montrée et re-montrée. Et comme d’habitude, la belle image masque son hors-champ : l’inflexibilité de Trump sur l’OTAN, et celle de l’Allemagne sur l’austérité. Et aussi, ce nouveau recul de la France sur la taxe européenne sur la finance. Pas entendu parler ? Nous le racontons ici (3). Et sur cette poignée de main, ne ratez pas la chronique d’Océanerosemarie. Elle est ici (4) (5).

Daniel Schneidermann

(6)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°492. Edouard Philippe, et ses transparences à géométrie variable

Gazette d’@rrêt sur images, n°492

A l’origine, il ne s’agissait pour lui que de filmer son « pote de droite », un vieux copain de classe prépa, Edouard Philippe, maire du Havre. Mais voilà que le vieux pote, contre toute attente, est bombardé Premier ministre. Alerte générale ! Du coup, le documentaire est scruté à la loupe. Et le moindre détail prend des proportions inattendues ! Laurent Cibien, pote de gauche du Premier ministre, raconte sur notre plateau le tournage, et ses coulisses. Notre émission est ici (1).

Transparent avec son « pote », Edouard Philippe l’a été nettement moins avec la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique, qu’il a sèchement envoyée au bain, par exemple à propos de la valeur actuelle de ses propriétés immobilières. Nous le rappelons sur le plateau, avec quelques détails. Car en ce quinquennat naissant, nous souhations être aussi attentifs au « hors champ ». Par exemple, au fiasco très discret de la fusion américaine du géant parapétrolier français Technip. Cette fusion fut jadis défendue par un ministre nommé… Emmanuel Macron. Elle était conseillée part une banque nommée Rothschild. Conflit d’intérêt ? Pour creuser, il ne faut pas compter sur vos medias préférés. Notre enquête est ici (2).

Daniel Schneidermann

(3)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°491. Macron, la légende et le hors-champ

Gazette d’@rrêt sur images, n°491

Evidemment, il y a la légende pieuse, que les télés ont commencé à nous raconter, à coups de documentaires embedded, et de reportages enamourés. Celle d’un jeune président, cool et sympa, un Kennedy du XXIe siècle, qui va renverser la table, et faire enfin entrer la France dans la modernité politique. Pourquoi pas ? Les légendes ont leur charme. Nous ne voudrions pas le rompre. C’est pourquoi cette semaine, nous avons demandé à quelques confrères étrangers de venir s’arrêter avec nous sur les premières images du nouveau quinquennat. Notre émission est ici (1).

Mais tout de même, restons attentifs au hors-champ. A tout ce que l’imagerie pieuse cache soigneusement. Nous nous sommes donc efforcés toute cette semaine d’attirer aussi l’attention sur ce que cachait le documentaire de TF1Coulisses d’une victoire (2), ou les portraits consacrés au nouveau président (3), ou encore les reportages complaisants sur la sélection des nouveaux députés (4). Plus que jamais, avec ce président qui va jouer la séduction, il faudra être attentif au hors-champ.

Daniel Schneidermann

(5)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°490

Gazette d’@rrêt sur images, n°490

Agressive, et surtout terriblement amateuriste et brouillonne, telle est apparue Marine Le Pen, mercredi, lors de son débat face à Emmanuel Macron. Et cette Le Pen-là a surpris et effrayé nombre d’électeurs, y compris parmi…les siens propres. Mais pourquoi, tombant enfin le masque de la « dédiabolisation », nous apparait-elle si tard telle qu’elle est, c’est à dire la fille de son père ? Pourquoi les « gudards » néo-nazis de son proche entourage ont-ils si longtemps disparu derrière l’avenant et présentable Florian Philippot ? Il y a fallu un savant verrouillage de sa communication par le Front National, et une sacrée incuriosité des journalistes qui le couvraient. Dire qu’à quelques semaines près, ça a failli marcher ! Trois journalistes racontent. Notre émission est ici (1).

Et si vous en avez assez d’entendre que ce sont les communistes allemands, qui ont fait « élire démocratiquement » Hitler en 1923, parce qu’ils le préféraient aux socialistes, sachez que Mathilde Larrère, notre chroniqueuse Histoire, aussi. Regardez sa chronique. Elle est ici (2).

Daniel Schneidermann

(3)

Poster un commentaire

Projection Retour à Forbach, débat Agir face aux idées d’extrême droite : pourquoi, comment ? 1er mai – 20h45 – Le Concorde

Une PROJECTION-DÉBAT du film de Régis Sauder RETOUR À FORBACH a lieu le lundi 1er mai à 20h45 au cinéma Le Concorde – 79, bd de l’Égalité – Nantes

Régis Sauder revient dans le pavillon de son enfance à Forbach. Il y a 30 ans, il a fui cette ville. Entre démons de l’extrémisme et déterminisme social, comment vivent ceux qui sont restés ? Ensemble, ils tissent mémoires individuelles et collectives pour interroger l’avenir où la peur semble plus forte que jamais…

Le débat sera animé par la Ligue des droits de l’Homme : Agir face aux idées d’extrême droite : pourquoi, comment ?

La Ligue des droits de l’Homme est partenaire du film-documentaire Retour à Forbach – France – Durée : 1h18 – Réalisation Régis Sauder – Production et distribution DOCKS 66

 

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°489. Todd : « Je prends le risque. Je vais m’abstenir dans la joie. »

Gazette d’@rrêt sur images, n°489

Que s’est-il passé exactement dimanche dernier ? Et que faire dimanche prochain ? Sur les électeurs déboussolés, pleuvent les injonctions contradictoires. Votez ! Ne votez pas ! Votez blanc ! Et comme si ça ne suffisait pas, chacun ou presque se sent, au plus profond de lui-même, tiraillé. Résultat : un tumulte général, où les arguments s’entrechoquent et ses retournent de tous côtés.

Comme dans toutes les grandes occasions, une des voix libres que l’on aime à entendre est celle d’Emmanuel Todd. Mais lui comme moi, redoutions le risque d’une émission trop péremptoire. Aussi avons-nous décidé de maintenir l’émission dans l’écoute, et la bienveillance. Y sommes-nous parvenus ? Pour l’essentiel, je le crois, avec l’aide de notre second invité, Olivier Tonneau, militant Insoumis, auteur de deux textes très éclairants, le premier contre les électeurs de Macron, et…le second révélant qu’il allait malgré tout voter Macron. Todd, lui, s’abstiendra. Notre émission n’a pas pour ambition de vous dire quoi faire dimanche 7 mai, mais de vous aider à prendre votre décision. Elle est ici (1).

Daniel Schneidermann

(2)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°488. Dernières heures de suspense : pour tenir !

Gazette d’@rrêt sur images, n°488

Encore quelques heures, et prendra fin l’insoutenable suspense. Comme nous, dans l’équipe, vous aimeriez déjà savoir. Vous n’y tenez plus. Vous espérez, vous tremblez. Impossible, évidemment, de vous parler cette semaine d’autre chose que de la présidentielle. Mais comment vous aider à résister à la fièvre des derniers instants ? Les documentaires, pardi. Nous nous arrêtons cette semaine sur deux documentaires diffusés ces derniers mois par France 3, l’un sur Jean-Luc Mélenchon, l’autre sur Marine Le Pen. Deux démarches très différentes, l’une en sympahie, l’autre en claire opposition. Laquelle de ces deux démarches permet d’approcher le mieux la vérité des candidats, et…de leurs programmes ? Questions posées aux deux auteurs, Gérard Miller et Emmanuel Blanchard. Notre émission est ici (1).

Et pour un peu de lecture, précipitez-vous sur l’article de notre nouveau chroniqueur, Romaric Godin. Il parait que le programme de Mélenchon donne des sueurs froides aux « marchés ». Mais est-ce vraiment les marchés, qui sont terrifiés, ou bien les medias ? La chronique de Romaric Godin est ici (2).

Daniel Schneidermann

(3)

Poster un commentaire

Le DVD de La Sociale est arrivé !


Le DVD de La Sociale est enfin arrivé !

Chères amies, chers amis,

Pour beaucoup d’entre-vous, vous avez souscrit ou pré-acheté le DVD de La Sociale il y a fort longtemps. Nous vous l’avions promis pour la mi-mars comme la loi nous l’imposait. Malheureusement l’aventure en salle de cinéma a été plus longue que prévue et nous l’avons terminé un peu tardivement. De plus, notre prestataire a pris presque 3 semaines de retard…
Vous allez donc recevoir ce DVD ces jours-ci. Il est agrémenté de plusieurs bonus et d’un livret de 16 pages. Nous espérons qu’il vous plaira et que vous en ferez bon usage.
Veuillez nous excuser pour ce retard même si nous sommes sûrs que cette belle histoire n’a pas pris une ride!
Vive le cinéma, vive La Sociale!

L’équipe de La Sociale


Pour commander votre DVD, c’est ici : http://www.lasociale.fr/dvd/


Pour nous contacter:

Rouge Productions

Camille Gillet
7 rue Ambroise Thomas
75 009 Paris
mail: rouge@rougeprod.fr
tel: 01 47 70 04 33

Pour organiser des projections
Jérémie Pottier-Grosman
Réseaux et partenariats
jerem.pottier@lasociale.fr
06.50.40.24.00

Marion Pasquier
Programmation salles
mpasquier.prog@gmail.com
06 79 21 84 67


Facebook Twitter Google

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°486. Mélenchon, Le Pen : dernières nouvelles de la campagne…

Gazette d’@rrêt sur images, n°486

Sacrée pagaille, qu’a fichu Mélenchon, en venant chambouler les pronostics. Pas un jour, sans qu’il reçoive des missiles du système médiatique. Le contraire eût été étonnant. Tiens, ce concert de railleries, à propos de sa proposition d’adhésion à « l’alliance bolivarienne ». On a évidemment le droit de rire ou de s’indigner. Mais autant s’informer avant, sur la nature de cette alliance. Nous l’avons fait. Notre enquête est ici (1).

Un éditorialiste de la presse patronale se permet, du haut de son Olympe, de juger « lunaire » le programme de la France insoumise ? Notre nouveau chroniqueur, Romaric Godin, le renvoie à la planète Mars. Sa chronique est ici (2). Et si vous voulez vous mettre à jour sur le candidat surprise de la dernière semaine, tout notre dossier est ici (3).

Et notre émission ? Elle est née de deux stupéfactions simultanées. L’ahurissante sortie de Marine Le Pen sur la France, qui ne serait pas coupable de la rafle du Vel d’Hiv ; et la tout aussi ahurissante déclaration du porte-parole de la Maison Blanche, expliquant que Hitler, somme toute, était un monstre moins monstrueux que Bachar Al Assad. Provocations délibérées ? Dérapages négationnistes ? Simple indifférence à l’Histoire ? Ce n’est jamais rassurant, de voir l’Histoire malmenée. Des historiens sont venus nous le dire, ce qui nous emmène bien loin de la campagne immédiate. Notre émission est ici (4).

Daniel Schneidermann

(5)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°486. Comment il a dynamité le débat : Poutou raconte

Gazette d’@rrêt sur images, n°486

En une seconde, il a dynamité le débat de la présidentielle. En lançant à Marine Le Pen que les ouvriers, eux, ne disposant pas « d’immunité ouvrière », déféraient aux convocations de la police, Philippe Poutou a fait voler en éclats les éléments de langage de la candidate du FN. Elle en est restée scotchée. Ce n’est d’ailleurs pas sa seule transgression de la liturgie télé. En se retournant au cours du débat pour consulter son équipe, en refusant de serrer la main de certains autres candidats, et de poser pour la « photo de famille », Poutou a révélé, en les pulvérisant, toutes les règles invisibles d’un « débat présidentiel » solennel et empesé, à la manière Ve République.

Jusqu’où un candidat révolutionnaire à la présidentielle doit-il respecter ces règles ? Jusqu’où faut-il rire avec Ruquier, ou poser aux côtés de Le Pen ? Questions bien moins futiles qu’il y parait : à la télé, on le sait, la forme, c’est le fond. Philippe Poutou répond sur notre plateau, avec son habituelle spontanéité qui, je peux en témoigner, n’est pas feinte. Cela valait bien d’avancer d’un jour notre tournage. Retrouvez chez nous le candidat qui vous a fait vibrer cette semaine. Notre émission est ici (1).

Daniel Schneidermann

(2)

Poster un commentaire

La Sociale N°26 : bientôt 150 000 spectateurs et un appel pour la Sécu!


Un appel à la création de comités « La Sociale » dans tous les départements !

Chères amies, chers amis,

5 mois après sa sortie en salle, la diffusion de La Sociale se poursuit avec succès, alors que des dizaines de salles et des milliers de spectateurs s’ajoutent encore au nombre des citoyens sensibles à la sauvegarde de nos conquis sociaux et des valeurs du CNR. Leur nombre approche les 150 000. Parallèlement, de très nombreux collectifs et syndicats nous sollicitent pour organiser des projections et porter le débat au sein des entreprises, des administrations, des écoles. Ce n’est donc pas l’heure du bilan. La grande nouvelle de cette semaine, c’est qu’à l’approche d’élections cruciales pour l’avenir de notre modèle, nous relayons un appel à la création de comités citoyens, afin qu’au delà du film, ce sursaut citoyen soit garant de notre futur solidaire. Vous le retrouverez ci-dessous.

Vive le cinéma, vive La Sociale!

L’équipe de La Sociale


Appel à la création des comités  » La sociale »

Plus de 150.000 spectateurs ont vu le film réalisé par Gilles Perret. Plus de 500 débats ont eu lieu à l’issue d’une projection du film. Ce film démontre que la Sécurité sociale doit être défendue face à ses prédateurs, mais aussi développée comme pivot indispensable pour passer des droits formels aux droits réels de tous les assurés sociaux. Cette mobilisation cinématographique ne peut pas rester sans lendemains. Nous appelons donc à créer partout, dans les 101 départements français autant de comités locaux « La Sociale » que possible. Ces comités auront deux fonctions. D’abord de continuer à faire vivre le film en le programmant partout où il ne l’a pas été(1). Puis, le débat citoyen pour continuer l’œuvre d’Ambroise Croizat et des « poilus »(2) de la Sécurité sociale. Nous devons impulser la Sécurité sociale du 21ème siècle en allant encore plus loin sur le chemin de l’émancipation et de la solidarité.

La menace aujourd’hui est moins les maladies infectieuses que les maladies chroniques ce qui doit nous porter à passer d’une logique de soins à une logique de santé incluant la prévention et la préoccupation de la santé environnementale. Les problèmes d’éthique et de démocratie sociale doivent être réévaluées. Les inégalités sociales grandissantes de santé, de retraite, de logement, de la petite enfance, d’espérance de vie deviennent inadmissibles. Le sursaut citoyen doit devenir un impératif catégorique.

Le Réseau Education Populaire (REP), partenaire du film « La sociale », assurera la mise à jour régulière de la liste des comités locaux « La sociale » dès que vous aurez adressé ses coordonnées sur le courriel du REP : reseaueducationpopulaire@gmail.com

Assurons le combat pour la Sécurité sociale du 21ème siècle!


Où voir « La Sociale » cette semaine du 5 au 12 avril ?

Pour trouver la séance la plus proche de chez vous:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=249160.html

Annemasse, Auray, Avignon, Axiat, Bordeaux, Bourdeilles, Bourg St Maurice, Buis les Baronnies, Chazelles sur Lyon, Clermont-Ferrand, Corbas, Durban Corbières, Ferrals les Corbières, Florac, Frontignan, Gruissan, Haute Rivoire, Heric, Issoire, La Chatre, Laroque Timbaut, Les Déserts, Lezignan Corbières, Limoux, Meythet, Montpellier, Montreuil, Montrottier, Paris (Espace St Michel), Paziols, Quillian, Rodez, Sallanches, Semure en Auxois, St Jean du Gard, Thiers, Thonon, Toulouse, Val de Reuil.


(cette liste n’est pas exhaustive car il y a aussi des projections organisées hors des salles de cinéma. Renseignez-vous…)

Carte des projections de La Sociale

Pour nous contacter:

Rouge Productions

Camille Gillet
7 rue Ambroise Thomas
75 009 Paris
mail: rouge@rougeprod.fr
tel: 01 47 70 04 33

Pour organiser des projections
Jérémie Pottier-Grosman
Réseaux et partenariats
jerem.pottier@lasociale.fr
06.50.40.24.00

Marion Pasquier
Programmation salles
mpasquier.prog@gmail.com
06 79 21 84 67


Facebook Twitter Google

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°485. Laïcité : déjà en 1905, Jaurès trouvait qu’on en parlait trop !

Gazette d’@rrêt sur images, n°485

Et si nous parlions barrages plutôt qu’élection? Et si nous partions en Inde plutôt que de rester dans cette campagne inter-minable? Banco: cette semaine, nous faisons un grand pas de côté pour débattre autour du film Narmada, « poème critique » selon les mots de sa réalisatrice Manon Ott. Tourné en Super 8 plus de dix ans après l’apogée de la mobilisation contre la construction d’un complexe de mille barrages sur le fleuve indien Narmada, ce documentaire est une allégorie des luttes contre le mythe de ce progrès – forcément libérateur – qu’on voudrait imposer à coups de grands travaux. Toute ressemblance avec les projets de Notre-Dame-des-Landes ou du projet d’enfouissement de déchets de Bure n’a rien de fortuit.L’émission est ici (1).

Pour autant, nous ne quittons pas l’actualité française. La loi sur la laïcité de 1905 s’est invitée dans tous les débats présidentiels. Saviez-vous que déjà en 1905, le grand Jaurès trouvait qu’on parlait trop de soutanes et de cornettes, et pas assez d’emploi et de salaires ? Mathilde Larrère vous le rappelle dans sa chronique.Elle est ici (2).

Pour sa part, Océanerosemarie a regardé à la loupe les reportages sur la mort de Shaoyo Liu, ce père de famille chinois tué par la police, à Paris, en début de semaine. Conclusion implacable : si la victime avait été française et blanche, bandeaux et titres de presse n’auraient pas été les mêmes.Sa chronique est ici (3).

Daniel Schneidermann

(4)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°484. Incroyable : nous avons vu des femmes dans LE café de Sevran

Gazette d’@rrêt sur images, n°484

Deux femmes sont venues, avec une caméra cachée. Elles ont un peu énervé les clients du bar. Elles ont recueilli une citation croustillante. Le reportage est passé au 20 Heures de France 2. Et voilà comment un bar PMU de Sevran (93) est devenu LE symbole des « bars intégristes interdits aux femmes ». Un territoire perdu de la République. La campagne présidentielle s’est jetée sur le sujet. Et le Bondy blog a eu beau réaliser une remarquable contre-enquête, peu reprise, l’image est restée. Voilà pourquoi nous avons voulu tourner l’émission de cette semaine au bar PMU « Le Jockey club » de Sevran. Nous en revenons à l’instant. Et (incroyable !) nous y avons vu des femmes. Notre émission est ici (1).

Un nouveau venu, sur le site, cette semaine : Fabrice Nicolino, journaliste spécialisé dans l’écologie. Il viendra régulièrement nous signaler, en vidéo, des sujets délaissés par les medias. Pour sa première chronique, il a choisi de revenir sur la sécheresse dans le département français de Mayotte (silence dans les medias) et, pire encore, dans l’archipel des Comores (silence redoublé). Sa chronique est ici (2).

 

Daniel Schneidermann

(3)

Poster un commentaire

Gazette d’@rrêt sur images, n°483. Macron et les medias : pourquoi tant d’amour ?

Gazette d’@rrêt sur images, n°483

Ils l’aiment, c’est certain. Et ils le lui disent, à longueur d’édtoriaux, de sondages flatteurs, de couvertures de magazines. Ou encore, en n’étant pas trop curieux sur ses donateurs, ou les variations de son patrimoine. Mais pourquoi les medias aiment-ils tant Emmanuel Macron ? Parce qu’il fait vendre ? Parce qu’il est nouveau sur le marché ? Parce que fondamentalement, les propriétaires de medias et les patrons des rédactions sont idéologiquement « raccord » avec lui et considèrent, comme lui que droite et gauche sont des notions dépassées ? C’est avec deux journalistes, le directeur de Match Bruno Jeudy, et le « spécialiste Macron » de Mediapart Mathieu Magnaudeix, que nous tentons de répondre à la question : pourquoi tant d’amour ? Notre émission est ici (1).

Cette semaine encore, ne ratez pas nos chroniques.

C’est en partant de l’histoire…de l’isoloir, que Mathilde Larrère raconte l’histoire de l’élection du chef de l’Etat au suffrage universel. Sa chronique est ici (2).

Quant à Océanerosemarie, elle a vibré avec le « rêve » des medias pour la jeune Mélanie Ségard, la jeune trisomique qui « rêvait » de présenter la météo. En se demandant bien pourquoi des medias si émerveillés n’embauchent pas davantage de handicapés. Sa chronique est ici (3).

 

Daniel Schneidermann

(4)

Poster un commentaire

CECI N’EST PAS UN TROU

Poster un commentaire

La Sociale N°25 : plus de 130 000 spectateurs et l’aventure continue!


Le cap des 130 000 spectateurs est dépassé !

Chères amies, chers amis,
Nous sommes heureux de vous annoncer que le cap des 130 000 spectateurs a été dépassé depuis le week-end dernier. Chaque semaine, ce sont environ 5 000 spectateurs qui se déplacent pour aller voir « La Sociale ». Pas besoin de mise en examen, du soutien de milliardaires de la presse ou de refus de se présenter devant la justice pour faire parler de notre film. Sereinement, les spectateurs s’intéressent à ce qui devrait alimenter la campagne électorale dans une république seine, c’est à dire les retraites, la santé et la vie de la cité.
Le DVD est prêt. Il est accompagné d’un livret de 12 pages et de trois bonus: les scènes coupées, un entretien avec le réalisateur et une réflexion sur ce que pourrait être la sécu de demain avec l’intervention du professeur André Grimaldi.
Notre prestataire ayant pris un peu de retard, il sera envoyé aux souscripteurs à la fin du mois. Vous pouvez toujours le commander sur http://www.lasociale.fr/dvd/ Il sera ensuite distribué par nos amis de CP Productions.
Vive le cinéma, vive La Sociale!

L’équipe de La Sociale


Où voir « La Sociale » cette semaine du 15 au 22 mars ?

Pour trouver la séance la plus proche de chez vous:
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=249160.html

ALBI (cinéma), ARGELESGAZOST (cinéma), AURILLAC (Le Crystal), AVIGNON (Utopia), BELLEVILLE (cinéma), BIARRITZ (Le Royal), BORDEAUX (Utopia), BOULOGNE SUR MER (Stars), BOURG EN BRESSE (La Grenette), BRUAY LA BUISSIERE (Les Etoiles), CAHORS (Cinéma), CHÂTEAU RENARD (cinéma), DOUCHY LES MINES (L’Imaginaire), FRANGY (Cinébus), FRONTIGNAN (Ciné Mistral), GOURDON (cinéma), GRENOBLE (Le Méliès), LES VANS (cinéma), LIMOGES (Grand Ecran), LOUDENVIELLE (Cinéma), MAULEON (cinéma), METABIEF (Ciné du Mont d’Or), MONTPELLIER (Utopia), MONTPELLIER (Le Diagonal), MONTREUIL (Le Méliès), NARBONNE (CGR), NIMES (Le Sémaphore), PARIS (Espace Saint-Michel), PAULLIAC (Cinéma), PERPIGNAN (Le Castillet), PONT DE CE (Cinéville), PONT STE MAXENCE (Le Palace), RENNES (L’Arvor), ROSTRENEN (Cinéma), SARLAT (Le Rex), SAVIGNY LE TEMPLE (Jacques Prévert), SELLLES SUR CHER (Le Studio), ST DENIS (L’Ecran), ST FARGEAU PONTTHIERRY (Cinéma Espace 26 couleurs), ST GIRONS (Max Linder), ST HERBLAIN (Le Lutetia), ST MARTIN D’HERES (Mon Ciné), STRASBOURG (L’Odyssée), THOUARS (Le Familia), TIERCE (cinéma), TOULOUSE (American Cosmograph), TOURNEFEUILLE (Utopia), VIC EN BIGORRE (cinéma).

Carte des projections de La Sociale

Projections de campagnes électorales:

Dans le cadre des campagnes électorales présidentielles et législatives, vous pouvez organiser vos propres projections-débats. Des tarifs spéciaux ont été négociés. Pour cela contactez Jérémie Pottier sur pottier.jerem@gmail.com


Pour nous contacter:

Rouge Productions

Camille Gillet
7 rue Ambroise Thomas
75 009 Paris
mail: rouge@rougeprod.fr
tel: 01 47 70 04 33

Pour organiser des projections
Jérémie Pottier-Grosman
Réseaux et partenariats
jerem.pottier@lasociale.fr
06.50.40.24.00

Marion Pasquier
Programmation salles
mpasquier.prog@gmail.com
06 79 21 84 67


Facebook Twitter Google

Poster un commentaire