Archives de la catégorie Infos locales

RDV à la Montagne samedi 26 mai

Grosse journée SAMEDI 26 MAI A LA MONTAGNE... 2 rendez-vous sont proposés et nous espérons très vivement vous y voir nombreux et nombreuses !

15H – Place de la mairie de la Montagne : La Marée humaine

Ce jour-là, la « Marée humaine » est organisée dans de nombreuses villes françaises, à l’appel d’associations, syndicats et organisations. Cette manifestation se veut être l’écho de la « Fête à Macron » et nous faire entendre de tous les coins de l’hexagone pour une justice économique et sociale dans les hôpitaux, les écoles, les entreprises, …

A la Montagne, la température sera de 24°, avec un ciel dégagé, très ensoleillé.
La marée sera haute à 15H, place de la mairie où nous participerons à la « Marée humaine » en Sud Loire (amis et amies de Bouguenais, Saint-Jean-de-Boiseau, Le Pellerin, Bouaye, Brains etc. rejoignez-nous !). Nous nous ferons entendre, nous partagerons le bout de gras, peut-être même que nous jouerons ! Soyons nombreux, chacun-e muni d’un outil qui fait du bruit (casserole, sifflet, tambour, …), un maximum de bruit !

17H : dans le bourg de la Montagne : Tuppercut TV en balade reportage

Tuppercut TV, c’est la télévision de nos rêves : sans micro ni cravate, en prise directe avec le public, des citoyen-nes comme vous et moi enquêtent, et discutent de sujets de fonds ou d’actualité. Cette fois, Tuppercut TV nous emmène en reportage en vrai, sur les sentes et les chemins de la Montagne, à la découverte d’un mois de mai pas comme les autres.

RDV Place de l’église de la Montagne pour une balade accessible à tous et toutes et qui se concluera pour ceux et celles qui le souhaitent par un barbecue partagé.

Publicités

Poster un commentaire

Pour une marée populaire le 26 mai en France


La FSU appelle à former une marée populaire pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité, contre une société de la concurrence entre tous.

Départ de la manifestation à 14h30 au miroir d’eau à Nantes

Pique-nique dès 13h au miroir d’eau

Soyons nombreux pour exprimer notre volonté et notre solidarité.

Bien cordialement,

——————————————————————————–
SNES-FSU
Section Départementale de Loire Atlantique
8 place de la gare de L’Etat
case postale 8
44276 Nantes cedex 2
02.40.35.96.71
pour échanger entre adhérents du 44 : https://www.facebook.com/groups/128586234141781/

Poster un commentaire

tract 26 mai

Télécharger le tract.

Poster un commentaire

Situation à l’université de Nantes

Les sections syndicales SUD Éducation et SNESup-FSU ont recueilli différents témoignages et ont été elles-mêmes témoins des conditions de déroulement des examens depuis le début de la semaine. Nous avons constaté avec effroi les violences policières commises sur des étudiant-e-s mobilisé-e-s pacifiquement, et le fichage systématique de ces dernier-e-s.

Nous avons également été alerté-es sur des agissements inacceptables de la part de membres de l’équipe présidentielle et de l’administration : intimidations, prise de photos, fouilles, menaces de conseils de discipline, d’expulsion de l’université, … Tous les étudiant-e-s subissent les conséquences néfastes de cette situation scandaleuse.

Partant de ce constat, nous déclarons que les conditions ne sont pas réunies pour que les examens se déroulent normalement. Cette situation de violences découle directement de l’incapacité de la présidence à organiser un vrai débat démocratique sur l’atteinte grave à la mission de service public de l’université que contient la loi ORE.

Nous demandons donc :

– l’annulation des examens terminaux comme cela a été fait dans d’autres universités (Lyon II par exemple),

– une audience d’urgence avec le président avant vendredi soir dernier délai.

Nous rappelons notre opposition à la tenue des examens sous présence policière et appelons les collègues à se mettre en grève en signe de protestation.

Les sections syndicales SNESup-FSU et SUD Éducation, avec le soutien du comité de mobilisation des personnels.

Poster un commentaire

GRÈVE DANS TOUTES LA FONCTION PUBLIQUE LE 22 MAI

SNES-FSU, section académique de NantesLa section académique

aux

adhérent.e.s de l’académie

SNES
                  National
p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

Contre les reculs sociaux, en avant !
STATUTS / SALAIRES
GRÈVE DANS TOUTE LA FONCTION PUBLIQUE LE 22 MAI
Avec les organisations Cfe/Cgc, Cftc, Cgt, Fa fp, Fo, Solidaires, UNSA, CFDT, la FSU appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations le 22 mai prochain car la Fonction publique est aujourd’hui clairement menacée.

Le secrétariat académique

SNES-FSU
Section académique de Nantes

15, rue Dobrée
44100 Nantes
02-40-73-52-38

site : www.nantes.snes.edu
Page Facebook du SNES Nantes compte
                  Twitter du SNES Nantes

Poster un commentaire

GAZA_-_Urgence_!_Rassemblement_et_remise_de_lettre_à_la_Préfète_pour_E_Macron

URGENCE GAZA !

Après le massacre d’aujourd’hui,

soyons très nombreux

au rassemblement déjà annoncé

mercredi 16 mai à 18h

Rue Barillerie/50 Otages

  • Pose d’une plaque « rue de la Nakba »
  • Marche vers la Préfecture
  • Remise d’une lettre pour E. Macron

Israël tue ! L’inaction internationale aussi !

La France doit imposer des sanctions.

Le bureau de l’AFPS44

 

Poster un commentaire

1ère semaine de la Quinzaine politique à La Montagne et à Bouguenais

C’est avec plaisir que nous vous transmettons l’information concernant les rendez-vous de la première semaine de la quinzaine politique concoctée par L’UPPERCUT et Bouguenais Agir Solidaires. Cela commence lundi prochain (oui, oui demain) et nous vous espérons nombreuses et nombreux. Alors à bientôt ?

Les équipes de L’UPPERCUT et de Bouguenais Agir Solidaires

TACHE D’HUILE : QUINZAINE POLITIQUE A LA MONTAGNE ET A BOUGUENAIS

En mai 2018, mai 1968 résonnera. Pas de commémoration ici, mais le souhait de se rappeler les choses qui ont marqué la vie des habitant-es de nos communes respectives. La grève de Sud Aviation, première usine occupée le 14 mai 68, et qui entraîna dans son sillage bon nombre d’autres, est un fait marquant. Nous, Bouguenais Agir Solidaires et Uppercut avons souhaité revenir sur la singularité de ce qui s’est passé sur cette période: une tentative d’alliance entre ouvriers, paysans et étudiants. La parole sera donnée à celles et ceux qui ont vécu ces événements, qu’ils soient syndicalistes, femmes de grévistes, paysan-es solidaires… et à celles et ceux qui en ressentent les répercussions aujourd’hui. Où en sommes-nous des revendications d’hier ? Qu’est-ce qui se propage ? Qu’est-ce qui fait tache d’huile ? ORGANISATION : L’UPPERCUT ET BOUGUENAIS AGIR SOLIDAIRES

LUNDI 14 MAI 2018 – A PARTIR DE 18H30 – APÉRITIF CONVIVIAL DE LANCEMENT

Sud Aviation est désormais Airbus. En 68, plus de mille ouvriers ont occupé leur usine pendant un mois. Venez avec vos revendications boire un verre devant l’ancien « café de l’envol », haut lieu de rencontres des grévistes d’hier, que nous ferons revivre à notre manière. LUNDI 14 MAI À 18 H 30 À BOUGUENAIS, RUE DE L’AVIATION SUR LE TROTTOIR SITUÉ FACE À L’AÉROSPATIAL (ARRÊT « AÉROSPATIAL » DU BUS N° 98). APÉRITIF CONVIVIAL DE LANCEMENT

MARDI 15 MAI 2018 – 20H – FILM DOCUMENTAIRE

« L’autre mai » apporte un éclairage pertinent sur les conditions économiques et sociales qui expliquent l’union exceptionnelle des ouvrier-ères, des paysan-nes et des étudiant-es en Loire-Atlantique. Ce documentaire propose une rencontre avec plusieurs des acteurs et des témoins de ces événements, illustrée d’archives riches et souvent inédites. France | 2008 | 1h20. MARDI 15 MAI À 20H AU CINÉMA LE BEAULIEU, 26 RUE DE BEAULIEU À BOUGUENAIS. L’AUTRE MAI, NANTES MAI 68, UN FILM DOCUMENTAIRE DE JACQUES WILLEMONT EN PRÉSENCE DE CHRISTOPHE PATILLON DU CENTRE D’HISTOIRE DU TRAVAIL (CHT). 6 € et 5 € (TARIF REDUIT).

MERCREDI 16 MAI 2018 – A 18H30 – OUVERTURE DU CAFÉ DE L’ENVOL

Tous les soirs de la quinzaine (sauf les soirs où il y a des actions et week-end) le bar de l’ALM, Rue Violin à la Montagne, sera exceptionnellement ouvert et rebaptisé LE CAFÉ DE L’ENVOL – LES NOUVELLES DU FRONT. De 18h30 à 20h30, possibilité de se retrouver, refaire le match, le monde, et plus encore!

JEUDI 17 MAI 2018 – A 20H30 – ARPENTAGE

L’arpentage est une technique d’éducation populaire pour prendre connaissance collectivement d’un livre qu’on ne lirait pas tout seul chez soi. Pour cette quinzaine, nous avons choisi « Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu » de Christelle DORMOY-RAJRAMANAN, Boris GOBILLE, Erik NEVEU, publié aux Éditions de l’Atelier. À travers ces récits de vie, nous prendrons connaissance de différents points de vue et nous ouvrirons le débat. Inscrivez vous à arpentage@uppercut.net JEUDI 17 MAI À 20H30 AU BAR DE L’ALM, 45 RUE VIOLIN À LA MONTAGNE. ARPENTAGE

VENDREDI 18 MAI 2018 – A 18H30 – OUVERTURE DU CAFÉ DE L’ENVOL

Tous les soirs de la quinzaine (sauf les soirs où il y a des actions et week-end) le bar de l’ALM, Rue Violin à la Montagne, sera exceptionnellement ouvert et rebaptisé LE CAFÉ DE L’ENVOL – LES NOUVELLES DU FRONT. De 18h30 à 20h30, possibilité de se retrouver, refaire le match, le monde, et plus encore!

Poster un commentaire

Commet faire la révolution sur scène

Nous contacter pour organiser cela par chez vous…

Poster un commentaire

Quinzaine politique à La Montagne et à Bouguenais : tache d’huile

C’est avec plaisir que nous vous faisons parvenir le programme (cliquer ici pour télécharger le flyer) de la quinzaine politique « tache d’huile » organisée par L’Uppercut et Bouguenais Agir Solidaires du 14 au 27 mai 2018. Présentation :

Mai 68 – Mai 2018: 50 ans après où en sommes-nous des solidarités ?

En mai 2018, mai 1968 résonnera. Pas de commémoration ici, mais le souhait de se rappeler les choses qui ont marqué la vie des habitant-es de nos communes respectives. La grève de Sud Aviation, première usine occupée le 14 mai 68, et qui entraîna dans son sillage bon nombre d’autres, est un fait marquant. Nous, Bouguenais Agir Solidaires et Uppercut (Université Populaire portée par l’amicale laïque de la Montagne), avons souhaité revenir sur la singularité de ce qui s’est passé sur cette période: une tentative d’alliance entre ouvriers, paysans et étudiants. La parole sera donnée à celles et ceux qui ont vécu ces événements, qu’ils soient syndicalistes, femmes de grévistes, paysan-es solidaires… et à celles et ceux qui en ressentent les répercussions aujourd’hui. Où en sommes-nous des revendications d’hier?

Nous serions ravi-es de vous croiser lors de cette quinzaine…

A très bientôt !

Les équipes de L’Uppercut et de Bouguenais Agir Solidaires

Poster un commentaire

Un 1er mai pour le progrès social

Depuis plusieurs mois, la colère gronde dans le pays et de nombreuses luttes se développent contre les attaques libérales du président Macron qui touchent la quasi-totalité de la population : les salariés du privé, les agents du service public, les retraités, les privés d’emploi, les étudiants et lycéens.

La surdité, l’arrogance et le mépris du gouvernement face à ces mécontentements relèvent d’un dogme libéral assumé qui tend à forger une société au service des intérêts du capital : une éducation tournant le dos à l’émancipation et au développement de l’esprit critique au profit de la fabrication d’une main d’œuvre répondant aux exigences du patronat ; un service public destructuré, sous-financé, bradé à la concurrence où l’on privatise les profits et où l’on socialise les pertes ; des droits et garanties collectives des salariés anéantis, tout comme leur outils de défense, syndicats et tribunaux ; des chômeurs stigmatisés où le contrôle prend le pas sur l’accompagnement ; des aides publiques versées aux entreprises sans contreparties, y compris à celles qui licencient….

La liste est longue des mesures régressives qui renvoient notre pays plusieurs décennies en arrière sous couvert de concurrence internationale et d’injonctions de Bruxelles, alors que démonstration est faite, chiffres à l’appui, que les tenants du capital se portent pour le mieux. Le problème de notre pays n’est pas sa production de richesses mais bien son partage. Rappelons si nécessaire que la France est, une nouvelle fois, en 2017, championne d’Europe de versement de dividendes.

Alors que nous célébrons cette année le cinquantenaire de Mai 1968 qui représente la plus grande grève générale de notre histoire, les droits sociaux et démocratiques reculent, la paix dans le monde est chaque jour un peu plus menacée. Les Unions départementales CGT, FSU et Solidaires de Loire-Atlantique, appellent les salariés, retraités et privés d’emploi à manifester massivement leur colère et à porter les alternatives nécessaires. A l’occasion du 1er mai, fête internationale des droits des travailleurs, elles appellent à se rassembler dans tout le département :

  • à Nantes, à 10 h au miroir d’eau
  • à Saint-Nazaire, à 10 h 30, place de l’Amérique Latine
  • à Chateaubriant, à 11 h, au théâtre de verre
  • à Ancenis, à 10 h, au jardin de l’éperon

Poster un commentaire

Stage L’égalité ça s’apprend

Un stage FSU44 « L’égalité ça s’apprend » est organisé le 12 juin prochain à la Maison des syndicats de Nantes à la gare de l’Etat (voir PJ).

Si vous souhaitez y participez :

– vous devez déposer sans tarder une demande d’autorisation d’absence pour formation syndicale dans votre établissement (en principe un mois avant le stage),

– nous confirmer par mail au SNES44 (snes44@nantes.snes.edu) votre participation au stage en indiquant votre nom, prénom, fonction, établissement et numéro de téléphone.

Bien cordialement

——————————————————————————–
SNES-FSU
Section Départementale de Loire Atlantique
8 place de la gare de L’Etat
case postale 8
44276 Nantes cedex 2
02.40.35.96.71
pour échanger entre adhérents du 44 : https://www.facebook.com/groups/128586234141781/

La force du SNES repose sur ses adhérents. Pour vous syndiquer ou vous re-syndiquer, c’est ici:
http://www.nantes.snes.edu/index.php/adhesion

Poster un commentaire

La révolution est reportée à une date ultérieure….

 

Poster un commentaire

NDDL. Le ras-le-bol de gendarmes engagés dans la ZAD

Alors qu’une guerre d’usure est engagée dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, l’Association professionnelle nationale militaire tire la sonnette d’alarme.

Sur sa page Facebook, l’Association professionnelle nationale militaire s’alarme de la situation d’enlisement qui caractérise l’opération menée depuis le 9 avril, dans la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. « Ce que l’on redoutait depuis l’annonce de l’abandon du projet de NDDL est en train de se produire : un enlisement désastreux, en terme d’image, de l’expulsion et de la destruction des abris de fortune des occupants illégaux d’un territoire abandonné par les gouvernements successifs depuis de nombreuses années », écrit-elle notamment.

à lire sur le sujet    ZAD. La guerre d’usure

« Extrême détermination des marginaux »

« (…) Les forces de gendarmerie ont été calibrées pour répondre à la demande expresse du politique pour enfin exécuter les décisions de justice et détruire les constructions illégales qui avaient été érigées anarchiquement par des « amoureux de la nature ». Le décor ainsi planté devait permettre aux décideurs de « faire ce qu’ils avaient dit ». C’était sans compter sur l’extrême détermination des marginaux de Notre-Dame-des-Landes à ne pas quitter un lieu qu’ils avaient unilatéralement décidé de s’approprier. D’une opération bon enfant d’accompagnement d’engins de chantier pour faire exécuter les « déconstructions », comment en est-on arrivé à une guérilla rurale qui s’annonce de plus en plus délicate physiquement et moralement pour les gendarmes engagés sur place ».

« Maintenir l’ordre ou le rétablir, lorsque les objectifs sont clairs, la gendarmerie sait faire. C’est plus compliqué quand les consignes sont manifestement de réaliser de telles opérations sans entrer en contact avec ceux qui n’ont aucun respect pour l’État de droit ».

Des individus rompus à toutes formes de transgressions

« Après Sivens (et la mort de Rémi Fraisse, NDLR), ces politiques qui donnent chaque jour des leçons de fermeté ont retiré les grenades offensives qui permettaient de se dégager rapidement d’une situation dangereuse. Il faut être véritablement inconséquent pour imaginer que des individus belliqueux, rompus à toutes formes de transgressions, se contentent de répondre à quelques lacrymogènes par des gestes de tendresse. Non, parce qu’ils sont déterminés à agresser de manière violente, brutale et définitive ceux qui représentent le symbole de l’État ».

« Ceux que l’on presse à l’envi »

Dans ce post Facebook, l’exaspération des forces de l’ordre est plus que palpable : « Beaucoup de gendarmes mobiles sur place en ont ras le casque de cette démission du politique qui ne veut pas en dire le nom (…). Que les politiques prennent garde à la montée d’une grogne légitime de la part de ceux que l’on presse à l’envi et qui ne réclament qu’une seule chose : faire le travail pour lequel ils sont entrés au service du pays ».

Poster un commentaire

TOUTES ET TOUS ENSEMBLE CONTRE LA POLITIQUE DE CASSE DU GOUVERNEMENT

Poster un commentaire

Pas de vacances pour les MOBILISATIONS !

Poster un commentaire

La lettre de SUD éducation 44 n°7

Si la lettre s’affiche mal, cliquez >>  ici !
SUD éduc 44

Solidaires
La lettre de
SUD éducation Loire-Atlantique

9 rue Jeanne d’Arc 44000 Nantes
Tél : 02 53 45 46 38
Site : http://sudeduc44.free.fr
Email : sudeduc44@numericable.fr
JEUDI 19 AVRIL 2018 À NANTES ET ST NAZAIRE
EN GRÈVE ET DANS LA RUE !

POUR UNE MOBILISATION GÉNÉRALE !
POUR UNE SOCIÉTÉ HUMAINE ET JUSTE !

SUD Education, Solidaires Etudiant-es, SUD Rail, Solidaires Finances Publiques, SUD PTT, Solidaires Affaires Etrangères, SUD Santé Sociaux, Solidaires Retraité-es, SUD Collectivités Territoriales, Solidaires Météo, SUD Aérien appellent à participer massivement à toutes les mobilisations et manifestations en Loire-Atlantique.

ORGANISONS-NOUS ! SYNDIQUONS-NOUS !
QUE FLEURISSE LE PRINTEMPS DES LUTTES !

Travaillons à la convergence des salarié-es, des fonctionnaires, des étudiant-es, des ubérisé-es, des usager-ères, des retraité-es, des privé-es d’emploi, des laissé-es pour compte !
Pour des services publics garantis, des emplois durables, des statuts vers le mieux-disant social, des salaires, traitements et pensions revalorisés, pour une société qui préserve l’environnement, qui accueille les démuni-es et les réfugié-es, pour une égalité de droits entre les femmes et les hommes !

AG pique-nique-apéro inter-établissements et inter-écoles avant la manifestation le jeudi 19 avril à 13h sur les pelouses de l’Ile Feydeau, face à l’entrée principale du CHU afin de décider des suites du mouvement et de défiler ensuite (14h30 place du Commerce).
Le dernier bulletin Cap au Sud : Cap au Sud n°88 – mars 2018
Pour adhérer:

Poster un commentaire

120ème Huma-café®

Égalité F/H et Management

Depuis l’« affaire Weinstein » aux USA, la sphère publique et médiatique bruisse d’un mouvement inédit de dénonciation des violences sexuelles et sexistes à l’encontre des femmes avec le hashtag #MeToo. Le mouvement syndical s’est également emparé de la question. La CGT vient notamment de lancer un site internet sur la question (http://www.egalite-professionnelle.cgt.fr/). Nous en débattons avec Sophie Binet, co-secrétaire générale de l’UGICT-CGT.
Vendredi 20 Avril
18h-20h
au Lieu Unique
(Foyer haut)

plus d’info sur https://humacafe.wordpress.com/

Poster un commentaire

Stage de formation syndicale « Enjeux et impacts des réformes de la voie professionnelle et de l’apprentissage »

Stage Syndical FSU Pays de la Loire
« Enjeux et impacts des réformes
de la voie professionnelle et de l’apprentissage »

Nantes – Jeudi 31 Mai 2018 de 9h30 à 16h30
à la Maison des Syndicats – place de la Gare de l’Etat
(salle F – 2e étage)

La FSU Pays de la Loire organise un stage autour des questions posées par les réformes de l’apprentissage et de la voie professionnelle.

Ce stage est ouvert à tous-tes les syndiqué-es et aux sympathisant-es des différents syndicats de la FSU.


Déroulement du stage :
Matinée :

  • Point sur l’actualité des réformes, analyse des réformes et positions des syndicats de la FSU. Intervention de
  • Sigrid GIRARDIN, co-secrétaire générale du SNUEP-FSU
  • Cas particulier de l’apprentissage dans l’enseignement agricole public ; intervention de Laurence Dautraix (BN du SNETAP-FSU)
  • Témoignages, échanges entre les différents syndicats présents

12h30 -14 h : repas (sur place)
Après-midi :

  • 14h/15h : intervention de Jean Charles STEYGER (militant du SNUTEFI-FSU) autour des questions sur les liens entre formation/orientation et emploi
  • 15h/16h : échanges entre les participants
  • 16h/16h30 : échanges « quelles initiatives, quelles propositions de la FSU en Pays de la Loire ? »
  • Conclusion de la journée

La participation à un stage syndical est de droit (sauf raison de service à justifier par l’employeur).
Lorsque votre inscription sera enregistrée, vous recevrez une convocation à transmettre à votre
employeur, au plus tard le 30/04/2018.
Les frais de transport seront pris en charge par chaque syndicat ainsi qu’un forfait de 5 euros par repas.

Modalités d’inscription

Renvoyer ce coupon à :
FSU Loire-Atlantique, Maison des Syndicats, 8 place de la gare de l’Etat- 44 276 Nantes Cedex 2
ou envoyer un mail avec les renseignements demandés à : fsu44@fsu44.org

NOM : ………………………………………………………….PRÉNOM :  :………………………………………………………….
PROFESSION : ……………………………………………….SYNDICAT : ……………………………………………………….
ADRESSE ÉLECTRONIQUE : ……………………………………………………………………..@…………………………………..
TÉLÉPHONE : ……./……./……../……../……..
demande à être inscrit au stage « Enjeux et impacts des réformes de la voie professionnelle et
de l’apprentissage » organisé par la FSU des Pays de la Loire le 31 mai 2018 à Nantes

Poster un commentaire

Toutes et tous sur la ZAD dimanche midi

« L’opération est arrivée à un point où tout ce qui était évacuable a été évacué » a déclaré ce midi le Président de la République, après une matinée où les forces de gendarmerie s’étaient essentiellement consacrées à la protection du déblaiement de la trentaine de lieux de vie détruits.

S’il est difficile, en l’attente d’une déclaration officielle de la Préfète de Région- officielle cheffe de guerre – et alors que les grenades en tous genres pleuvent toujours sur les terres de Notre-Dame-des-Landes,  d’affirmer que cette déclaration présidentielle signifie la fin de l’offensive militaire, il apparait cependant probable que le (pieux) mensonge présidentiel sur la réussite de l’évacuation exprime bien la volonté de sortir de ce qui s’apparente de plus en plus pour le gouvernement à un bourbier politique.

Mais à l’issue de ces quatre jours de destructions, la situation de la ZAD est toute différente de ce qu’elle était la semaine dernière : non seulement des dizaines d’habitant.e.s ont vu détruire des mois et années de travail et de vie, non seulement les blessés et traumatisés se comptent par dizaines mais, en ne cessant de rappeler qu’ils ne tolèreraient aucun projet collectif d’installation, les représentant.e.s de l’Etat ont fermé les portes à peine entrouvertes du dialogue.

Comme l’ont justement rappelé les syndicalistes de la Confédération Paysanne – dont la mobilisation est une fois de plus décisive – et les paysans « historiques »,  des années de résistance au projet de destruction du bocage ont d’abord forgé du collectif. Sans reconnaissance de cette réalité, l’impasse est totale et l’affrontement à nouveau inévitable.

D’ores et déjà l’appel à converger massivement sur la ZAD dimanche prochain 15 avril – à partir de midi  – doit être massivement relayé. Par milliers, nous devons être présent.e.s pour dénoncer cette insupportable semaine de destructions et de violences, exiger le retrait immédiat de toutes les forces de gendarmerie et affirmer notre solidarité avec celles et ceux qui construisent un avenir écologiquement, socialement et humainement différent sur la ZAD.

Ensemble ! 44, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire,  vous appelle toutes et tous à converger sur la ZAD dimanche 15 avril midi.

Le 12 avril, 17h

Poster un commentaire

ZAD 3ème jour : l’urgence de la solidarité

Communiqué 3ème jour

Ignorant les appels multiples à l’arrêt à un cessez-le-feu, le Premier Ministre a estimé ce matin que cette intervention militaire pour évacuer la ZAD de Notre Dame des Landes «a fait l’objet d’une très grande préparation pour éviter au maximum les incidents» et qu’elle se déroule avec «beaucoup de maitrise». Au vu de l’ampleur des destructions et du nombre croissant de blessés, on croit rêver !

Sur le terrain, malgré les très nombreuses fermetures de route – qui, à juste titre, excède de plus en plus les riverains – plusieurs centaines de personnes sont venus pique-niquer sur la ZAD et, à l’appel de la Confédération Paysanne, plusieurs dizaines de tracteurs sont déjà entrés ou convergent vers la ZAD pour protéger les exploitations agricoles et habitations menacées.

Malgré un déploiement militaire sans précédent – « Hélicoptère, véhicules blindés, lacrymogènes et 2 500 nervis sur place… L’Etat est en train de déployer sur une commune rurale de Loire-Atlantique, l’équivalent de près de 50 % des effectifs humains qu’elle a engagés dans ses opérations extérieures militaires à l’Etranger » comme l’ écrit la Confédération Paysanne – , au troisième jour de l’intervention, on est très loin de l’évacuation souhaitée par le gouvernement.

Grace à la résistance des habitant.e.s de la ZAD et des dizaines de personnes qui les rejoignent chaque jour, grâce à la solidarité active de la Confédération Paysanne et de toutes les composantes du mouvement d’opposition au projet d’aéroport, grâce aux dizaines de rassemblements et manifestations qui se sont tenus et se tiennent dans tout le pays, et malgré l’énormité des moyens mis en oeuvre et une violence pas du tout maitriser, le gouvernement est aujourd’hui entrain de perdre à la fois sur le terrain et politiquement.

C’est pour cela que les heures et jours qui viennent s’annoncent encore plus violents et dangereux. C’est pour cela qu’il faut que de partout s’affirment la solidarité avec les paysan.ne.s et habitant.e.s de la ZAD et l’exigence de l’arrêt de l’intervention militaire.

Ensemble!44

Le 11 avril 2018, 16h

Xabier BENITO ZILUAGA, député européen de PODEMOS, sera présent sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes demain jeudi 12 avril.

COMMUNIQUE DE XABIER BENITO ZILUAGA

CONTRE LA MILITARISATION DE LA ZAD, SOUTIEN À L’AVENIR

L’expérience de la ZAD dépasse largement les frontières françaises, à la fois comme modèle de lutte unitaire et paysanne et comme alternatives concrètes à la société consumériste. Les pierres qui ont été posées méritent notre soutien le plus total.

L’expulsion de la ZAD et la répression violente signifient bien plus que la privation de l’accès aux terres. Ce sont des graines d’avenir que l’on veut détruire.

Le député européen de Podemos Xabier Benito Ziluaga se rendra ce jeudi sur la ZAD ce jeudi autant pour dénoncer la répression violente du mouvement que soutenir les opposants au projet et faire preuve de solidarité internationale.

Poster un commentaire