Intimidation et musellement des mouvements sociaux, soutien à notre camarade convoqué ce lundi 31 !

À Paris, à Nantes et ailleurs, l’intimidation et la répression ont remplacé le dialogue social sous le règne Macron.

Il a d’abord systématiquement mis en place toute les conditions pour décrédibiliser les mouvements sociaux en faisant dégénérer les manifestations dans la plus grande violence d’État. Aujourd’hui, alors que l’heure du bilan arrive et qu’il faut faire meilleure impression avant les élections, les méthodes sournoises et hypocrites sont privilégiées en contestant la légitimité des manifestations.

C’est ainsi que Denis Gravouil, secrétaire général de la Fédération du Spectacle CGT, se retrouve convoqué à la Préfecture de Police de Paris, lundi 31 janvier à 10h pour « manifestation sans déclaration préalable »

(communiqué CGT Spectacle), suite à la mobilisation nationale du 19 janvier ( Nantes 19 janvier ).
C’est en notre nom à toutes et tous qu’il reçoit cette convocation !
C’est comme si nous l’étions nous-même !

Nous nous devons de soutenir notre camarade, comme tou·te·s celles et ceux qui peuvent être inquiété·e·s par ce régime autoritaire pour la seule raison de vouloir faire vivre la démocratie !

Lundi 31 janvier 2022 à 10h, soyons nombreuses et nombreux
à manifester notre soutien à Denis Gravouil
Secrétaire général de la Fédération CGT du Spectacle

et à dénoncer l’intimidation et la répression du gouvernement.

RENDEZ-VOUS À 10H DEVANT LA PRÉFECTURE DE NANTES

À Nantes, cette situation doit particulièrement nous alerter puisque historiquement les manifestations ne sont plus déclarées

depuis plus de 60 ans

(Communiqué UD CGT 44 ).
Pendant que le ministre de l’Intérieur aimerait utiliser la couverture médiatique réactionnaire de quelques débordements, à l’occasion d’une manifestation antifasciste, pour revenir sur cet usage et interdire un média indépendant , les nazillons défilent dans Paris sans être inquiétés.

Comptant sur votre mobilisation,

L’URF-CGT Spectacle Pays de la Loire, le Comité des Travailleur·se·s Privé·e·s d’Emploi et Précaires de Loire Atlantique, la CGT Angers-Nantes Opéra, le collectif « Occupation Graslin – Culture en lutte Pays de la Loire », le SYNAVI Pays de la Loire