Archives de la catégorie Infos locales

Vannes : 500 lycéens contre 1 expulsion

Selon Le télégramme, ils étaient près de 500 lycéens à manifester le 19 février contre l’expulsion de deux de leurs camarades albanais du lycée Lesage. Les lycéens ont demandé le respect du droit à l’éducation.

 

Dans le télégramme

Publicités

Poster un commentaire

« L’insoumis » au cinéma Le Concorde de Nantes dès ce mercredi 21 février

Bonjour à tous

 
« L’insoumis » sort en sortie nationale ce mercredi 21 février.
 
A Nantes, « L’insoumis » sera au cinéma Le Concorde dès ce mercredi.
 
Allez-y ou envoyez vos amis sans trop tarder. Les premiers jours sont décisifs.
Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs !

Poster un commentaire

Les écoles de Loire Atlantique en grève

« On n’a pas eu autant de classes à plus de 28 élèves depuis près de 10 ans ». Selon le Snuipp Loire Atlantique cette situation va empirer à la rentrée 2018 et encore davantage en 2019. Pour faire face aux dédoublements en Rep+, l’inspection académique ferme 70 classes et supprime 24 postes de maitres plus dans le département. A noter aussi que les départements ruraux sont mis à contribution pour alimenter les besoins de la Loire Atlantique.

« L’Inspecteur d’Académie démantèle le dispositif « plus de maîtres que de classes » 24 postes supprimés dans le département, dispositif pédagogique permettant de travailler avec des petits groupes, en co-animation. Il est inacceptable de voir cet outil disparaître alors que les écoles l’utilisant prônent sa généralisation dans toutes les écoles. Plus de 30 fermetures en élémentaire et plus de 40 fermetures en maternelle de classe sont annoncées, pour la rentrée prochaine sans prendre en considération la spécificité de l’école : zone rurale, population défavorisée, concurrence avec l’enseignement catholique, … », écrit le Snuipp. La situation devrait s’aggraver en 2019 avec la baisse des poste smis aux concours.

Mardi 20 février les enseignants sont appelés à faire grève. Selon le syndicat une quarantaine d’écoles devrait être totalement fermées dans le département.

Ouest France

Snuipp 44

Poster un commentaire

Commémorations des fusillés de 1943

Le Comité départemental du Souvenir des fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure
son Président Christian Retailleau
Vous invitent aux cérémonies en hommage aux Résistants fusillés ou massacrés en allemagne et aux déportés(ées)
des « procès des 42 et des 16 »

Télécharger l’invitation.

Nantes
Jeudi 8 février à 12 heures : Plaques mémorielles, hall du batiment central de la maison des syndicats.
Samedi 10 février à 10h 30: Terrain du Bêle, rue Simone et Claude Millot.
Inauguration de l’Allée des frères Hervé, Raymond et Edouard.
Allocution de Monsieur Jean Chauvin pour le Comité départemental du Souvenir des fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure
Réception par la municipalité, salle Jean Vincent.

Sainte Luce sur Loire
Samedi 10 février à 14 heures: Rassemblement place Jean Losq
Réception par la municipalité, salle Renée Losq.

Divatte sur Loire
Dimanche 11 février à 11 heures; Cimetière de Divatte sur Loire (anciennement La Chapelle Basse Mer)
Allocution de Monsieur Loïc Legac pour le Comité départemental du Souvenir des fusillés de Châteaubriant et Nantes et de la Résistance en Loire Inférieure
Réception par la municipalité à l’Hôtel de Ville.

Rezé
Dimanche 25 février à 10 heures: rendez-vous stèle Jean Moulin, place du 8 mai, puis cimetière St Paul.

Poster un commentaire

[ACIPA] Lettre aux abonnés et adhérents n°06/2018 – 2 février 2018

Ouvrir dans votre navigateur

Lettre aux adhérents et abonnés n°06/2018
2 février 2018

Dans ce numéro :

Prochaines dates :

10/02 : mobilisation sur la ZAD

14/02 : AG des usages 20h30 La Wardine/Saint-Antoine

Le local de l’ACIPA est ouvert le samedi de 10h à 17h

Tous les détails et toutes les dates sont sur l’agenda de l’ACIPA (en bas de la page d’accueil http://acipa-ndl.fr/ )

RD281 : rappel de la position de la Coordination

Suite aux difficultés rencontrées cette semaine par la DDE pour la remise en état de circulation de la route D281, l’ACIPA tient à rappeler la position de la Coordination (dont elle fait partie) à ce sujet.

Texte adopté par la Coordination des opposants lors de sa réunion du 10 janvier :
« Dans les conditions d’un projet d’aéroport abandonné, d’une Déclaration d’Utilité Publique caduque et en l’absence de menaces d’expulsion, la Coordination des organisations opposantes au projet de Notre Dame des Landes se prononce pour la libération de la route départementale RD281 par le mouvement et le retour à sa gestion par le Conseil Départemental. »

(extrait de la lettre d’info n°03/2018 du 11/01/2018)
NB. A l’appel du mouvement anti-aéroport, 400 personnes sont venues nettoyer la D281 dans la semaine du 22 au 25 janvier. Bravo à tous !

Toutes les infos sur le 10 février

Elles sont mises à jour régulièrement sur
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/785-10-fevrier-2018-notre-dame-des-landes-enracinons-l-avenir

Début :

Mise à jour du 2 février 2018 

Infos pratiques, cliquez ici 

Infos déambulations, cliquez ici

Programme fest-noz, cliquez ici

 # Pourquoi converger massivement sur la zad le 10 février ?

Depuis des décennies, les 1650 ha de la zad sont menacés par un projet d’aéroport climaticide, destructeur de terres nourricières, de zone humides et de liens sociaux. En lieu et place de ce projet, des paysan.ne.s résistant.e.s ont continué de vivre  sur leurs terres et de nouveaux.elles habitant.e.s sont arrivé.e.s dans les 10 dernières années. Il s’invente sur la zad des formes de vie, d’habitats et d’agriculture fondées sur le partage, la rencontre, le soin du vivant et des biens communs. [..]

Lire la suite

Vidéo d’appel à partager

Turbulences – Texte de Léon Maillé

Que de turbulences à propos d’un aéroport annulé à ND-des-Landes ! « Les zadistes ont gagné ! » se sont écriés certains élus. Faudrait-il croire que 200 zadistes auraient fait reculer la vaillante police française ? En fait ces élus ont été vexés comme des poux de ne pas avoir eu raison. Ils ne comprennent pas qu’un mouvement social fort puisse l’emporter sur eux. Ce ne sont pas les zadistes qui ont gagné, ce sont surtout eux, les décideurs à courte vue, qui ont perdu.

Du coup, d’étranges manœuvres envahissent les médias, avec ces voisins de l’actuel aéroport de Nantes, prétextant une vie impossible près d’un aéroport. Comment les croire, alors que Nantes n’accueille que 5 millions de passagers, quand Toulouse et Lyon en accueillent 10 millions chacun, et Genève 16,5 millions, avec une seule piste chacun ? De plus, tout curieux, grâce aux photos satellite sur Internet, peut constater que l’aéroport de Nantes est moins coincé que les autres dans le tissu urbain. Et en plus, quand on sait qu’il est classé « meilleur aéroport européen » par l’association des compagnies aériennes régionales, et vu qu’il n’y a pas de manifs de riverains près des autres aéroports, c’est bien une preuve qu’à Nantes elles sont « organisées ».

Démocratie ?

On remarquera aussi qu’à chaque fois qu’un projet est bancal, les élus sont toujours pour. Au Larzac également, les maires de Millau et de la Cavalerie, et le député, étaient partisans de l’agrandissement du camp. Comme à Nantes, ils s’abritaient derrière la DUP (déclaration d’utilité publique), laquelle au final n’avait rien d’utile, puisque sans extension la Défense ne s’est pas écroulée, et même, un temps, la rumeur de la fermeture du camp actuel a circulé. Là-haut, certains s’époumonent contre l’état de droit non respecté, puisque 55 % d’une population avait dit oui au nouvel aéroport. Mais ces mêmes élus, de droite et de gauche, que n’avaient-ils dit quand Sarkozy avait entériné en 2007 le traité européen, pourtant refusé au cours d’un vrai référendum par 55 % des Français en 2005 ? Idem quand les « bonnets rouges » ont brûlé les portiques, faisant renoncer le gouvernement à un projet d’écotaxe pourtant voté à la quasi-unanimité au Parlement !

S’il a souvent été fait référence au Larzac pour démontrer que notre expérience de gestion foncière pourrait être utile là-haut, on a pu constater que nombre d’élus politiques ou professionnels n’ont aucune notion du système foncier fonctionnant très bien depuis 35 ans sur le plateau.

Pourtant ce n’est pas faute d’en avoir parlé, car presque tout ce que les médias comptent de caméras et de micros est passé sur le causse en ce mois de janvier. « J’ai fait un mi-temps média ces temps-ci » a conclu une agricultrice, co-gérante de la SCTL (Société civile des terres du Larzac).

Au final, ne serait-il point utile de leur préparer un voyage d’étude sur le plateau ?
Chiche !

Léon Maillé

PS. Comparaison Larzac–ND-des-Landes, sur France Inter de 18 h à 20 h ce vendredi 2 février. Accès au podcast : https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne

Les réactions de différentes organisations suite à l’abandon du projet d’aéroport

Mouvement anti-aéroport – 17/01/2018

Ce midi, le gouvernement vient enfin d’annoncer l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

ACIPA – 19/01/2018

Ensemble, nous avons eu raison du projet d’aéroport !

Atelier Citoyen – 21/01/2018

Une grande victoire populaire et citoyenne !

CéDpa – 23/01/2018

Une page s’est tournée ; une autre a commencé à s’écrire !

Françoise Verchère – 18/01/2018

L’abandon de l’aéroport de NDDL était la seule décision raisonnable

Europe-Ecologie les Verts – 18/01/2017

Abandon de Notre-Dame-des-Landes

PCF 56 – 18/01/2018

Communiqué de presse du PCF 56 au sujet de NDDL

Alternatifs 81 – 18/01/2018

NOTRE ZAD DES LANDES

 

Amis de la Terre – 17/01/2018

Notre-Dame-des-Landes : une victoire de la mobilisation citoyenne

Ensemble! 44 – 18/01/2018

Notre-Dame-des-Landes : victoire et vigilance

Attac – 17/01/2018

Victoire : abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Que la Zad vive et s’enracine !

France Insoumise – 17/01/2018

Abandon du projet d’aéroport de NDDL : la fin d’une aberration écologique et financière

 

Bure Stop – 23/01/2018

A Bure, pas de « transfert de la ZAD » mais…

Terre de liens Pays de la Loire – 24/01/2018

Association régionale Terre de Liens Pays de la Loire et Notre Dame des Landes

Droit au logement – 22/01/2018

Notre-Dame-des-Landes : pas d’expulsion !

FNE – 17/01/2018

Après l’abandon de Notre-Dame-des-Landes, l’espoir de la co-construction d’un projet de territoire durable

CGT Vinci – 17/01/2018

L’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes est une victoire importante contre le capitalisme et son monde.

Collectif Sud-Loire contre le projet d’aéroport à NDDL | CGT AGO | Comité du Pays de Retz contre le projet d’aéroport – 01/02/2018

Après l’abandon un autre (a)ménagement est possible Nantes Atlantique, ceux et celles qui vivent à côté

De l’étranger :

Stuttgart 21 – 17/01/2018

S21-Gegner gratulieren zum Erfolg der Bürgerbewegung gegen Großflughafen #NDDL

Le cauchemar du Préfet encore un tout petit peu dans l’ouest

Le monologue de et avec Patrick Grégoire revient pour 2 représentations dans l’ouest en février, à la veille du rassemblement :

  • Le 8 février à Redon au P’tit théâtre Notre Dame (eh oui…) à 20h30, organisé par le comité NDDL de Redon
  • Le 9 février à la salle des fêtes de Neuvy-Bouin à 20h30, organisé par le comité NDDL Nord des Deux Sèvres

Brève revue du web

Notre-Dame-des-Landes, c’est fini. Et après? – RFI
http://www.rfi.fr/emission/20180124-france-aeroport-dame-landes-projet-abandonne-nantes-renovation-travaux-zad

Avec les zadistes de Notre-Dame-des-Landes – France Inter
https://www.franceinter.fr/emissions/le-focus-de-la-semaine/le-focus-de-la-semaine-20-janvier-2018

Accès à la revue de presse complète
Nous faisons notre possible pour mettre la revue de presse à jour, mais en raison de l’importante actualité de ces dernier jours, nous essayons toujours de rattraper notre retard.
Merci de votre compréhension.
Merci d’utiliser le bouton ci-dessous pour transférer ce courriel.
De cette façon, vous ne risquez pas de transmettre votre lien de désabonnement personnel.
Transférer à un ami
J’adhère à l’ACIPA

Certains clients de courrier électronique bloquent l’accès direct aux liens. Aussi, vous trouverez ci-dessous et en clair les adresses web de ce présent message qui ne le sont pas déjà :

https://acipa-ndl.fr

https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/785-10-fevrier-2018-notre-dame-des-landes-enracinons-l-avenir
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/785-10-fevrier-2018-notre-dame-des-landes-enracinons-l-avenir#Programme
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/785-10-fevrier-2018-notre-dame-des-landes-enracinons-l-avenir#Deambulations
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/divers/item/785-10-fevrier-2018-notre-dame-des-landes-enracinons-l-avenir#FestNoz

https://www.franceinter.fr/emissions/le-telephone-sonne

https://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/792-communique-commun-du-mouvement-anti-aeroport-suite-a-la-decision-du-gouvernement
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/794-ensemble-nous-avons-eu-raison-du-projet-d-aeroport
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/communiques-de-presse/item/796-une-page-s-est-tournee-une-autre-a-commence-a-s-ecrire
https://www.acipa-ndl.fr/actualites/lettres-ouvertes-tribunes/item/799-l-abandon-de-l-aeroport-de-nddl-etait-la-seule-decision-raisonnable
https://pdl.eelv.fr/2018/01/18/abandon-de-notre-dame-des-landes/
http://pcf56.fr/index.php/communique-de-presse-du-pcf-56-au-sujet-de-nddl/
http://alternatifs81.fr/?p=20226
http://www.amisdelaterre.org/Notre-Dame-des-Landes-une-victoire-de-la-mobilisation-citoyenne.html
http://www.ensemble44-fdg.org/dame-landes-victoire-vigilance-2/
https://france.attac.org/actus-et-medias/salle-de-presse/article/victoire-abandon-de-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes-que-la-zad-vive-et-s
https://lafranceinsoumise.fr/2018/01/17/abandon-projet-daeroport-de-nddl-fin-dune-aberration-ecologique-financiere/
http://burestop.free.fr/spip/spip.php?article878
https://terredeliens.org/titre-actu-2018-01-24-18-08-42.html
https://www.droitaulogement.org/2018/01/notre-dame-des-landes-pas-dexpulsion/
https://www.fne.asso.fr/communiques/apr%C3%A8s-labandon-de-notre-dame-des-landes-lespoir-de-la-co-construction-dun-projet-de
http://syndicollectif.fr/abandon-de-nddl-victoire-pour-la-cgt-vinci/
https://www.acipa-ndl.fr/images/PDF/Divers/2018/2018-02-01_CP-commun-NA.pdf
http://www.parkschuetzer.de/statements/199499

http://www.rfi.fr/emission/20180124-france-aeroport-dame-landes-projet-abandonne-nantes-renovation-travaux-zad
https://www.franceinter.fr/emissions/le-focus-de-la-semaine/le-focus-de-la-semaine-20-janvier-2018

http://www.scoop.it/t/acipa
https://www.acipa-ndl.fr/nous-soutenir/boutique-de-soutien-acipa-ndl
https://www.acipa-ndl.fr/nous-soutenir/devenez-membre

Suivez-nous

Partagez cette lettre d’info

Partagez
Tweetez
Transférez
+1

Copyright © 2018 ACIPA, All rights reserved.
Vous recevez ce mail parce que vous avez demandé à recevoir les informations de l’ACIPA – Notre-Dame-des-Landes et que vous nous avez communiqué votre adresse mail. La liste de diffusion des communiqués de presse est commune ACIPA, CéDpa, ADECA, Atelier Citoyen, COPAIN et gérée administrativement par l’ACIPA

Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le Projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Adresse postale:
ACIPA
BP5
44130 Notre-Dame-des-Landes

France

Merci de ne pas répondre à ce courriel. Pour nous contacter, écrire à acipa.info@free.fr

Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 et à nos mentions légales, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression des données qui vous concernent.
Pour l’exercer, vous pouvez envoyer un mail à acipa@free.fr

Problèmes de réception de la lettre  d’information ?

– Si vous transférez la lettre d’info par votre messagerie et non par le bouton spécial « Transférer à un ami » figurant en bas de la lettre, vous risquez d’être désinscrit. Si cela arrive, il suffit de vous réinscrire par le mail qui vous arrivera automatiquement et de ne plus utiliser votre messagerie personnelle pour faire vos transferts….
– Quelques informations techniques sur la détection de spam ou de messages frauduleux.
http://www.arobase.org/orange/anti-spam-orange.htm
https://support.mozilla.org/fr/kb/thunderbird-et-les-messages-frauduleux

Poster un commentaire

Manifestation à Nantes samedi 3 février

Halte à la guerre de la Turquie contre les Kurdes

Soutien au peuple d’Efrîn

Manifestation à Nantes samedi 3 février 14h Place du Commerce

 

Le 21 janvier dernier, l’armée turque est entrée en Syrie pour, selon le Président turc Erdogan, « liquider les terroristes l’enclave d’Efrîn ». Pour le président turc, les terroristes sont les combattants kurdes qui ont permis de défaire les islamistes de Daesh et de les chasser de la région.

Depuis deux semaines, les combats font rage et beaucoup de victimes dans la population de la région. Dans l’indifférence de la communauté internationale. Pire, le Ministre français des affaires étrangères qui il y a encore quelques semaines félicitait les combattants kurdes  pour leur lutte contre Daesh a repris à l’Assemblée nationale la fable de la lutte contre des terroristes faisant ainsi crédit à l’invasion et à la barbarie turque.

La Turquie d’Erdogan, qui a désormais tout d’une dictature, fait le pari que la passivité de la communauté internationale va lui permettre de porter un coup fatal au peuple kurde et à sa volonté de voir reconnaitre ses droits démocratiques. L’affrontement est inégal entre la plus forte armée de la région et les combattants kurdes. Mais leur volonté de défendre les populations civiles et de résister à l’invasion turque est héroïque.

Notre condamnation de l’invasion turque et notre soutien au peuple kurde et à ses combattant.e.s. doivent être sans faille.

C’est pourquoi Ensemble !44, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, soutient l’appel à manifester samedi à Nantes, 14h Place du Commerce, du Comité Démocratique Kurde de l’Ouest de la France et invite les nantaises et nantais, les partis de gauche, les syndicats et les associations progressistes à s’y joindre :

–        Pour  l’arrêt de l’intervention de la Turquie et le retrait de ses troupes.

–        Le peuple kurde a des droits qui doivent être reconnus et respectés, dont son aspiration à une autonomie du Kurdistan syrien.

–        L’arrêt de toutes les interventions étrangères – russes, iraniennes, turques, occidentales…. doit être imposé.

–        Pas de paix possible en Syrie sans solution politique.

        Pas de solution politique sans que cessent toutes les ingérences étrangères et pour que le peuple syrien puisse chasser le dictateur Bachard-El-Hassad et décider souverainement de son avenir

Nantes le 1er février

Ensemble! 44, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire

http://www.ensemble44-fdg.org

Poster un commentaire

Lettre de l’Observatoire de la liberté de création, à l’attention du maire de Saint-Nazaire

Lettre à l’attention du maire de Saint-Nazaire

Lettre de l’Observatoire de la liberté de création

Paris, le 26 janvier 2018

 

Monsieur le Maire,

L’Observatoire de la liberté de création, créé en 2002 au sein de la Ligue des droits de l’Homme, a pris connaissance du courrier que vous avez adressé le 19 janvier 2018 à l’association Les Escales, et de la déprogrammation du concert de Bertrand Cantat.

Dans ce courrier, vous vous déclarez attaché aux grands principes, mais c’est pour aussitôt les méconnaître.

Vous ne pouvez regretter découvrir la programmation de ce festival par voie de presse et déclarer respecter la liberté de celle-ci. Aussi, nous ne comprenons pas comment vous entendez respecter la liberté de création et de programmation qui sont, nous en sommes d’accord, « des piliers essentiels pour favoriser l’ouverture aux autres ».

Vous exprimez votre « totale désapprobation quant à la programmation de ce concert ». Mais il ne s’agit pas d’un simple avis, que vous êtes certes parfaitement libre d’exprimer. Car en rendant publique votre désapprobation, en rappelant que vous financez le festival, en prétendant vouloir protéger la paix civile (rien que cela ?) et en émettant publiquement une critique de fond sur l’ensemble de la programmation, histoire de faire planer une menace sur la suite de cette manifestation, vous créez une pression à laquelle le festival n’a pas pu résister.

Vous vous dites « attaché à ce que les personnes condamnées et ayant exécuté leur peine retrouvent pleinement la vie de la cité », ce qui est la moindre des choses, mais vous considérez néanmoins que le concert de Bertrand Cantat constituerait un danger pour le « maintien de la paix civile », sinon pour les droits des femmes, leur vie et leur sécurité ! Mais comment un artiste peut-il participer à la vie de la cité mieux que par ses concerts ? Et comment y parviendra-t-il si tous les maires de France adoptent la même attitude ? Non, monsieur le maire, il ne s’agit pas de « protéger les droits des femmes », que ce concert ne met nullement en danger, mais de condamner à nouveau et à perpétuité, en lieu et place des juges et par la seule intimidation des acteurs culturels concernés, quelqu’un qui a déjà purgé sa peine. Aucun crime — et nous sommes bien d’accord sur la gravité exceptionnelle de celui pour lequel Bertrand Cantat a été condamné — ne justifie ce qui s’apparente à une condamnation à la mort civile sans terme ni rémission.

L’association Les Escales a annoncé la déprogrammation de Bertrand Cantat suite à la désapprobation de « plusieurs personnes des sphères publiques et privées ». Devant les réactions, vous avez aussitôt précisé que les pressions ne venaient pas de la mairie de Saint-Nazaire et « qu’il n’a jamais été question que la ville de Saint-Nazaire modifie sa subvention aux Escales en raison de leur décision ». Cet engagement sera sans doute de nature à rassurer les organisateurs. Mais il ne suffit pas. Face aux pressions qui ont motivé la déprogrammation, la mission des collectivités locales, selon la loi 2016-925 du 7 juillet 2016, consiste également à

« garantir la liberté de diffusion de la création et des expressions culturelles, en mobilisant notamment le service public des arts, de la culture et de l’audiovisuel ». Il est de votre devoir de garantir l’ordre public contre toutes les pressions publiques et privées à l’occasion de ce concert et de permettre qu’il soit à nouveau programmé dans les meilleures conditions.

Votre lettre ayant été publique, vous comprendrez que la nôtre le soit également.

Nous vous prions de croire, monsieur le Maire, à l’expression de nos sentiments choisis.

 

Jean-Claude Bologne, co-délégué de l’Observatoire

Agnès Tricoire, co-déléguée de l’Observatoire

Daniel Véron, co-délégué de l’Observatoire

Christian Hazebrouck, délégué régional du comité régional LDH Pays de la Loire

Henri Julien Castel, président de la section LDH de Saint-Nazaire

 

Télécharger la lettre en PDF

Poster un commentaire

Conférence débat sur le numérique organisée par le SNU Pole emploi

 

Nous organisons une journée conférence débat à Nantes le 27 mars sur  le thème des transformations numériques ..

Les nouvelles techniques d’information et de communication modifient, sur tous les champs, et en profondeur, notre vie professionnelle ,personnelle et   citoyenne  , il nous a semblé important de donner de l’information , des pistes de réflexions  face à cette transformation de notre société.

Le titre  « La fée algorithme ne vous veut pas que du bien » l’éthique et les T.I.C . les impacts sur les conditions de travail.

3 intervenants : une philosophe : Sonia BRESSLER, un sociologue : Eric ROUSSEL et un spécialiste de l’économie sociale et solidaire : Frédéric RATOUIT, … viendront échanger sur :

  • L’éthique et les TIC (techniques d’information et de communication)
  • Les impacts sur nos conditions de travail.

Les discussions pourront continuer lors du déjeuner buffet prévu sur place (2 tickets resto par personne et cela comprend thé, café et brioches du matin).

Lieu : Maison des Syndicats, place de la gare de l’état à Nantes

Horaires : accueil à partir de 8h45 avec brioches, boissons et émargement ; démarrage à 9h30  –  Déjeuner à 12h  sur place  – Reprise  à 13h30 avec fin vers 16h.

Si vous  êtes intéressé et souhaitez vous inscrire à la journée et au repas

Il suffit de nous répondre sur l’adresse mail suivante snuform@gmail.com

Cordialement

Le Bureau régional  snu pole  -emploi PDL FSU

Poster un commentaire

Conférence gesticulée sur l’école : c’est demain !

Nous profitons de ce mail de début d’année pour vous souhaitez nos meilleurs vœux pour 2018. Nous espérons une année placée sous le signe de la résistance et des victoires !

Le mois de janvier de L’UPPERCUT sera l’occasion de présenter de nouveau la conférence gesticulée sur l’ école de (in)égalité des chances créée par 9 bénévoles de L’UPPERCUT en juin dernier. Deux dates en Loire-Atlantique… l’occasion, nous l’espérons de vous rencontrer !

Salutations militantes
L’équipe de L’UPPERCUT

—————————————-

Et toi, qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand-e ?

Conférence gesticulée sur l’école de l'(in)égalité des chances

Certain-es sont profs, d’autres non. Tous et toutes ont été élèves, aujourd’hui parents d’élèves. Il-elles montent sur scène pour questionner l’école. La notation, la pédagogie, l’orientation… tout y passera. L’occasion de poser un regard sur la fonction de l’école dans la reproduction des inégalités sociales… 50 ans après les premiers travaux de Pierre Bourdieu sur la démocratisation désenchantée de l’enseignement, où en sommes-nous ? Les inégalités scolaires continuent-elles de sévir avec force ou se réduisent-elles sous l’impulsion des politiques éducatives successives ? Le débat est lancé…

Une conférence gesticulée est une sorte d’OVNI, un objet verbal non identifié. Ou plutôt vachement difficile à définir. Le partage d’un savoir entre gens qui ne sont pas experts de ce savoir. Une parole bâtie avec la vie de celui qui parle et une bonne dose d’autodérision. Un outil d’éducation populaire en somme… Le principe ? La rencontre entre des savoirs froids (ceux qu’on trouve dans les livres…) et des savoirs chauds (ceux de notre expérience, qu’on ne trouve nulle part). A l’arrivée, cela ne donne pas un savoir tiède, mais un orage !

Cette conférence gesticulée est animée par 7 bénévoles de L’UPPERCUT, université populaire basée à La Montagne (44). L’UPPERCUT (Université Populaire et Politique Encourageant les Résistances Créatrices d’UTopies) est un lieu de rendez-vous ouvert à tous et toutes, pour échanger, réfléchir, expérimenter à partir des méthodes et techniques de l’éducation populaire.

Le jeudi 18 janvier 2018 à 20h30 au centre socioculturel Mireille Moyon – 33 Boulevard Dumesnildot – 44560 Paimboeuf. Entrée gratuite

Le dimanche 28 janvier 2018 à 17h à la salle du Lapin Vert – Foyer de l’Amicale Laïque – Place de l’église – 44620 Montagne. Entrée gratuite.

Poster un commentaire

Communiqué Observatoire des libertés. Le droit de manifester doit être effectivement respecté

Observatoire nantais des libertés

Communiqué

 

Le droit de manifester doit être effectivement respecté

Nantes, le 26 janvier 2018

‘Observatoire nantais des libertés est présent aux différentes manifestations afin de regarder l’’exercice du droit de manifester.

Une manifestation pour que « Plus personne ne soit à la rue » appelée par un Collectif composé d’’une soixantaine d’’associations locales avait lieu ce samedi 21 janvier à Nantes de la Place Royale à la Préfecture via rue d’’Orléans, Cours des 50 Otages, rue de l’’Hôtel de Ville, Place Foch, rue Sully et Quai Ceineray.

Comme l’’a relevé la presse, elle s’’est déroulée « sous haute surveillance » policière. Les manifestants ont dès le départ été littéralement encadrés de près par deux rangs de policiers casqués avec boucliers marchant le long des rues, formant un rempart devant les bâtiments. A différents endroits, des policiers avaient leurs matraques à la main ou des lanceurs de balle de défense (flash-balls). A l’’angle de le rue Tournefort et du Quai Ceineray, une vingtaine de policiers de la Brigade Anti Criminalité casqués sont apparus. Des policiers très nombreux, des dizaines de cars de police, deux camions « canon-à-eau » étaient présents dans les rues à proximité de la manifestation.

Le déploiement policier est apparu injustifié et tout particulièrement disproportionné. Beaucoup de manifestants ont ressenti cette situation comme de l’’intimidation ; il s’agit là d’’une forme de pression qui n’’est pas acceptable. L’’encadrement de la manifestation a rendu difficile la distribution par des militants associatifs de tracts d’informations aux passants ; il s’’agit là d’’une forme d’’atteinte à la liberté d’expression. Cet encadrement a pu donner une image dangereuse des manifestants et de la manifestation et conduire alors à ce que des personnes ne la rejoignent pas.

Ces situations portent atteinte au droit de manifester. En effet, les personnes qui veulent manifester doivent pouvoir le faire librement. L’’action des forces de l’’ordre ne doit pas avoir pour effet de dissuader les citoyen-nes qui veulent s’’exprimer pacifiquement dans la rue, de participer aux manifestations.

L’’Observatoire nantais des libertés rappelle que la Préfecture et la police ont une double mission de maintien de l’ordre public : protéger les personnes – y compris les manifestants – et les biens et faire respecter les libertés dont le droit de manifester. Il appartient à la police d’’accomplir cette mission de service public de manière proportionnée et adaptée. Ce n’a pas été le cas ce samedi à Nantes.

‘Observatoire nantais des libertés demande que cessent ces méthodes de maintien de l’ordre. Nous demandons que le droit de manifester soit effectivement respecté.

L’Observatoire nantais des libertés avec les associations Amnesty International, Association Républicaine des Anciens Combattants, Attac, Droit au logement, France Palestine Solidarité, Ligue de l’Enseignement-Fédération des Amicales Laïques, Ligue des droits de l’Homme, Maison des Citoyens du Monde, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, Mouvement National de Lutte pour l’Environnement, Syndicat de la Médecine Générale, Syndicat des Avocats de France, Tissé Métisse. observatoirelibertesnantes@rezocitoyen.net

Poster un commentaire

Commémorations des fusillades de 1943

Lors de notre dernière réunion du collectif des retraités nous avons décidé de diffuser une information sur les commémorations des fusillades de 1943 (Procès dits des 42 et des 16)

Les camarades ont suggéré que cette information soit également transmise aux actifs par l’intermédiaire de leurs syndicats.

En accord avec Gérard Roulic j’ai préparé un très court texte qui donne quelques repères et précise les deux dates essentielles.

Je le joins à ce courriel : https://nantessecteurouest.files.wordpress.com/2018/01/hommage.docx

Amicalement.

Hommage aux résistants fusillés

à l’issue des procès des 42 et des 16 (1943)

Il y a 75 ans, en janvier 1943,  un tribunal militaire allemand a jugé 45 résistants communistes (dont 2 femmes) au Palais de justice de Nantes.

Ce procès,  « le procès des 42 » a été le plus important procès de la zone Nord. Il dure deux semaines du 15 au 28 janvier. Les drapeaux nazis flottent à l’intérieur de la salle d’audience. Celle-ci se déroule à huis clos, en allemand. Seule la presse collaborationniste est admise. Les accusés n’ont pas pu choisir leurs avocats et n’ont pas eu le temps de les rencontrer. Le commissaire du Service (vichyste) de police anti-communiste (SPAC) de Nantes est le principal accusateur.

Après cette parodie de justice le verdict tombe: 37 sont condamnés à mort, 3 à la prison à vie, 3 sont « acquittés » (mais immédiatement arrêtés puis déportés). Parmi les accusés figurent 5 Républicains espagnols.

Avant l’expiration du délai de recours, 9 condamnés sont fusillés dès le 29 janvier au terrain du Bêle à Nantes, 35 autres seront exécutés le 13 février. Le procès des 42 a eu un retentissement important. Mais au lieu de faire peur à la population, c’est l’inverse qui s’est produit. Au point qu’un autre procès dit « le procès des 16 « , à l’été 43 s’est déroulé dans la plus grande discrétion. Il s’est traduit par l’exécution de 13 FTP.

Un important travail d’histoire (auquel des collègues de la FSU ont contribué) a été réalisé qui s’est traduit par un colloque en 2003.

Pour aller plus loin:

Guy HAUDEBOURG NANTES 1943 Fusillés pour l’exemple Préface de Johanna Rolland Geste éditions

Carlos FERNANDEZ  De la Guerre d’Espagne à la Résistance Comité du Souvenir

Marc GRANGIENS Le procès des 42 Documentaire de 26 mm réalisé avec les étudiants du Lycée Léonard de Vinci de Montaigu (85)

Le site du Comité du Souvenir des Fusillés de Châteaubriant & Nantes et de la Résistance en Loire-Inférieure : http://www.resistance-44.fr

En hommage aux fusillés des procès des 42 et des 16, plusieurs commémorations sont organisées:

* le samedi 10 février à 10 h 30 au terrain du Bêle par le Comité du souvenir et la Ville de Nantes

* le dimanche 11 février à 10 h 30 au cimetière de La Chapelle-Basse-Mer en hommage aux 5 Républicains espagnols

Poster un commentaire

1er, 6, 7 février … mars : Tous dans l’action

SNES-FSU, section académique de NantesLa section académique
aux

adhérent.e.s de l’académie

SNES
                  national
p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }

Moyens en baisse,

Réforme du Lycée,

Sélection à l’Université,

Baisse du pouvoir d’achat…

Face au PLAN DE BATAILLE DU GOUVERNEMEDEF,
opposons NOTRE PLAN D’ACTION.

1er février : mobilisation dans les lycées et l’enseignement supérieur.

6 février : grève dans le second degré

7 février : états généraux de l’éducation

Et en mars : grève dans la fonction publique pour les salaires et l’emploi.

Du plan étudiant à la plateforme Parcoursup : l’instauration de la sélection !
le 1er février, agissons pour une université ouverte.

Les enjeux et les convergences entre le rapport de la commission Mathiot et le programme du candidat Macron sont trop forts pour que nous restions l’arme au pied en attendant sagement que le ministre fasse connaître ses arbitrages (d’ici un mois ?). Les attaques contre le baccalauréat et l’organisation des enseignements au lycée s’inscrivent dans la logique « bac-3/bac+3 » qui vise, en continuité avec la réforme du collège, à casser l’unité du second degré. L’individualisation des parcours ne peut que renforcer la mise en concurrence entre les établissements et accentuer les inégalités entre les élèves. Nous pensons au contraire que c’est en renforçant cette l’unité du second degré, en inscrivant les apprentissages dans la durée, que l’on pourra mieux lutter contre les inégalités scolaires et l’échec qu’elles génèrent.
Cette lutte est indissociable de nos combats pour l’amélioration de nos conditions de travail, alors que le rapport Mathiot préconise la semestrialisation, synonyme à terme d’annualisation des services.
Dans le même temps, les dotations communiquées aux établissements annoncent de nouvelles dégradations pour la rentrée 2018.


Le SNES-FSU, le SNUEP-FSU, le SNETAP-FSU, la CGT-educAction
appellent à la grève l’ensemble des personnels du second degré

Les sections départementales continueront à vous tenir informé.es des modalités précises de ces différentes mobilisations.

Rappel : un préavis de grève national court jusqu’aux congés de février pour couvrir toutes les actions.

Le secrétariat académique

SNES-FSU
Section académique de Nantes

15, rue Dobrée
44100 Nantes
02-40-73-52-38

site : www.nantes.snes.edu
Page Facebook du SNES Nantes compte
                  Twitter du SNES Nantes
Ce message est envoyé aux adhérents (à jour et non à jour) du SNES ayant fourni leur adresse électronique.
Cette adresse ainsi que les données personnelles communiquées au SNES sont accessibles et modifiables en ligne avec le numéro d’adhérent et le mot de passe qui figurent sur la carte syndicale.

Poster un commentaire

Communiqué de la FSU de Loire Atlantique abandon du projet d’aéroport à NDD

La FSU de Loire-Atlantique a accueilli avec satisfaction l’annonce par le gouvernement de l’abandon
du projet d’aéroport à Notre Dame des Landes. Cela vient répondre aux analyses et avis défavorables
que, depuis 2013, elle a porté sur ce projet, à partir d’arguments de nature syndicale et
environnementale. Ce projet était articulé à une série d’enjeux liés aux profits immobiliers à réaliser
avec la transformation des friches industrielles et l’aménagement résidentiel de la métropole nantaise.
Les préoccupations autour de l’emploi y étaient secondaires, celles du climat ignorées. Les arguments
portés alors par la FSU et d’autres organisations syndicales pour réaménager l’actuel aéroport de
Nantes Atlantique à Bouguenais ont largement été repris par le Premier Ministre. L’enlisement des
différents gouvernements précédents dans un projet clivant et déphasé n’a fait que retarder les
chantiers possibles sur l’actuel aéroport, en particulier en matière de desserte ferroviaire et
d’amélioration de l’existant.

La FSU de Loire-Atlantique accueille également positivement l’annonce de la rétrocession des terres
agricoles à ceux qui en ont été expropriés. Il est cependant nécessaire de permettre l’installation de
tous les occupants de la ZAD qui le souhaitent sur ces terres retrouvant leur vocation première. La
répartition des 500 hectares restant devra se faire dans la concertation et la prise en compte des
innovations menées sur ce territoire, avec la mise en place d’un modèle économique respectueux de
l’environnement.

Dans le respect, sans surenchère violente, la situation se règlera de manière pacifiée à Notre Dame des
Landes. La FSU de Loire Atlantique met en garde contre les discours inutilement rigides prônant
l’évacuation militaire de la ZAD. Des solutions pacifiques et respectueuses sont possibles et
nécessaires.

Poster un commentaire

Val de Marne : les décharges de direction modifiées

Selon le Snuipp, FO et la CGT, de nouvelles règles seraient appliquées pour les décharges de direction dans le Val de Marne. « Pour financer (en partie) le dispositif appelé « 100% réussite » qui coûterait plus de 250 postes (pour les CP en REP et REP+ et les CE1 en REP+) alors que le Ministre en a attribué 176 au département, la DASEN a annoncé une avalanche de mesures inacceptables », dénoncent les trois syndicats. Ce sont les décharges de direction qui sont visées. Par exemple la décharge totale ne sera plus accordée que pour 14 classes au lieu de 12, un tiers de décharge serait accordée en place d’une demi décharge pour 8 et 9 classes. Autrement dit la Dasen entend ne pas considérer les classes dédoublées en rep+ dans ses calculs de postes. Déjà frappés par la suppression des emplois aidés, les directeurs d’école ne sont sans doute pas prets à ce sacrifice. Les trois syndicats annoncent une assemblée intersyndicale le 24 janvier.

 

Communqiué

Poster un commentaire

Rassemblement pour un logement pour tous

Un très large mouvement auquel s’est associé la FSU44 appelle à se rassembler pour la création de lieux d’hébergement pour tou.te.s samedi 20 janvier à partir de 14h30 place Royale à Nantes.

Vous trouverez en PJ des précisions sur les motivations de cet appel : https://nantessecteurouest.files.wordpress.com/2018/01/tract-logement.pdf

Bien cordialement,

SNES-FSU
Section Départementale de Loire Atlantique
8 place de la gare de L’Etat
case postale 8
44276 Nantes cedex 2
02.40.35.96.71
https://www.facebook.com/groups/128586234141781/

Poster un commentaire

Comment vaincre Macron ? Avec Bernard Friot – économiste et sociologue, membre fondateur de Réseau Salariat

Télécharger le tract, à diffuser !

Déroulé de la journée :

  • lundi après midi (14h-17h) présence de Bernard Friot au lycée Joachim du Bellay ;
  • 17h30-20h : réunion RS PDL dans les locaux de la Bourse du Travail, (salle en sous-sol 12 place Imbach) ;
  • 20h30 – 22h30 : conférence débat : « Vaincre Macron ».

Conférence-débat

29 janvier 2018

Bourse du Travail d’Angers

20h30

Comment vaincre Macron ?

Avec Bernard Friot

Economiste et sociologue, membre fondateur de Réseau Salariat

Comment vaincre Macron, et donc le MEDEF ?

En retrouvant la fierté de notre histoire populaire, qui est une histoire d’émancipation du travail, pour sortir le débat public de la fange de la xénophobie et prolonger les conquêtes du mouvement ouvrier au XXème siècle.

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits.

Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables :

  • la propriété d’usage de l’outil de travail ;

  • la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ;

  • le salaire à vie.

En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Poster un commentaire

Janvier à L’UPPERCUT : conférence gesticulée

Nous profitons de ce mail de début d’année pour vous souhaitez nos meilleurs vœux pour 2018. Nous espérons une année placée sous le signe de la résistance et des victoires !

Le mois de janvier de L’UPPERCUT sera l’occasion de présenter de nouveau la conférence gesticulée sur l’ école de (in)égalité des chances créée par 9 bénévoles de L’UPPERCUT en juin dernier. Deux dates en Loire-Atlantique… l’occasion, nous l’espérons de vous rencontrer !

Salutations militantes
L’équipe de L’UPPERCUT

—————————————-

Et toi, qu’est-ce que tu veux faire quand tu seras grand-e ?

Conférence gesticulée sur l’école de l'(in)égalité des chances

Certain-es sont profs, d’autres non. Tous et toutes ont été élèves, aujourd’hui parents d’élèves. Il-elles montent sur scène pour questionner l’école. La notation, la pédagogie, l’orientation… tout y passera. L’occasion de poser un regard sur la fonction de l’école dans la reproduction des inégalités sociales… 50 ans après les premiers travaux de Pierre Bourdieu sur la démocratisation désenchantée de l’enseignement, où en sommes-nous ? Les inégalités scolaires continuent-elles de sévir avec force ou se réduisent-elles sous l’impulsion des politiques éducatives successives ? Le débat est lancé…

Une conférence gesticulée est une sorte d’OVNI, un objet verbal non identifié. Ou plutôt vachement difficile à définir. Le partage d’un savoir entre gens qui ne sont pas experts de ce savoir. Une parole bâtie avec la vie de celui qui parle et une bonne dose d’autodérision. Un outil d’éducation populaire en somme… Le principe ? La rencontre entre des savoirs froids (ceux qu’on trouve dans les livres…) et des savoirs chauds (ceux de notre expérience, qu’on ne trouve nulle part). A l’arrivée, cela ne donne pas un savoir tiède, mais un orage !

Cette conférence gesticulée est animée par 7 bénévoles de L’UPPERCUT, université populaire basée à La Montagne (44). L’UPPERCUT (Université Populaire et Politique Encourageant les Résistances Créatrices d’UTopies) est un lieu de rendez-vous ouvert à tous et toutes, pour échanger, réfléchir, expérimenter à partir des méthodes et techniques de l’éducation populaire.

Le jeudi 18 janvier 2018 à 20h30 au centre socioculturel Mireille Moyon – 33 Boulevard Dumesnildot – 44560 Paimboeuf. Entrée gratuite

Le dimanche 28 janvier 2018 à 17h à la salle du Lapin Vert – Foyer de l’Amicale Laïque – Place de l’église – 44620 Montagne. Entrée gratuite.

Poster un commentaire

Comment vaincre Macron ? Avec Bernard Friot – économiste et sociologue, membre fondateur de Réseau Salariat

Déroulé de la journée :

  • lundi après midi (14h-17h) présence de Bernard Friot au lycée Joachim du Bellay ;
  • 17h30-20h : réunion RS PDL dans les locaux de la Bourse du Travail, (salle en sous-sol 12 place Imbach) ;
  • 20h30 – 22h30 : conférence débat : « Vaincre Macron ».

Conférence-débat

29 janvier 2018

Bourse du Travail d’Angers

20h30

Comment vaincre Macron ?

Avec Bernard Friot

Economiste et sociologue, membre fondateur de Réseau Salariat

Comment vaincre Macron, et donc le MEDEF ?

En retrouvant la fierté de notre histoire populaire, qui est une histoire d’émancipation du travail, pour sortir le débat public de la fange de la xénophobie et prolonger les conquêtes du mouvement ouvrier au XXème siècle.

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits.

Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables :

  • la propriété d’usage de l’outil de travail ;

  • la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ;

  • le salaire à vie.

En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Poster un commentaire

L’Huma-café® Infos

L’Huma-café® Infos

Bonjour à toutes et à tous !

117ème Huma-café®

 

« Ni culture, ni civilisation françaises

sans immigration(s) »

Rencontre-débat avec Rosa MOUSSAOUI

Grand reporter

VENDREDI 19 Janvier 2018

18h au Foyer Haut du Lieu Unique

huma-kfe@orange.fr

https://humacafe.wordpress.com/

L’Huma-café® vous souhaite

une ANNÉE 2018

belle et fraternelle, aux couleurs de l’Humanité

 

Poster un commentaire

APPEL pour le 8 janvier à Nantes : soutien à la Résistance non-violente

Appel à une marche de soutien à la résistance palestinienne non violente et pour la libération des prisonniers politiques.

Lundi 8 Janvier à 17h30

croisement Rue de la Barillerie et Cours des 50 otages,

rassemblement puis marche silencieuse en ville.

–      Arrestation puis inculpation le 1er Janvier par un tribunal militaire israélien de Ahed Tamimi 16 ans, et de 2 femmes de sa famille. Violence première de la colonisation des terres et violence de l’armée israélienne contre les manifestations à Nabi Saleh, village très actif dans la résistance non-violente.

–      Violence contre les habitants des autres villages palestiniens qui luttent contre le vol de leurs terres et de l’eau par les colonies.

–      Arrestation de Munther Amireh, animateur de la résistance non-violente à Bethléem.

–      Détention administrative de Salah Hamouri, avocat défenseur des droits des prisonniers palestiniens …

La liste est longue de la violence de la répression israélienne. Nous vous appelons à soutenir la résistance palestinienne non violente et à faire pression sur les autorités françaises pour qu’elles interviennent pour obtenir la libération des prisonniers politiques palestiniens, pour sanctionner l’occupation et la colonisation.

AFPS 44 …liste ouverte

afpsnantes@wanadoo.fr

Poster un commentaire