Bac : La preuve par 2022 pour l’Apses

« Les élèves ont besoin de toute l’année pour s’approprier les savoirs et mécanismes au programme, pour exercer leur réflexion, et s’entraîner aux méthodes, aux épreuves du baccalauréat, en conditions réelles. Il en va de leur réussite à l’examen, de leur formation intellectuelle comme de leur préparation aux exigences de l’enseignement supérieur », écrit l’Apses. Prenant appui sur le report exceptionnel des épreuves de spécialité en 2022, l’association des professeurs de SES estime qu’elle a permis de mieux préparer les élèves. « Pour que les élèves et leurs professeur·e·s puissent à nouveau travailler sereinement, concilier véritablement apprentissages des contenus et de la méthodologie des épreuves de baccalauréat, l’APSES demande au futur ministre d’annoncer au plus vite, avant les vacances d’été le rétablissement de manière durable des épreuves écrites de spécialité en juin ;  l’aménagement de programmes trop volumineux et inadaptés dans le cycle terminal ».

 

Communiqué

  1. Poster un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :