Bac : la fraude vient d’un établissement privé

Selon Le Parisien, la fuite des sujets du bac viendrait du lycée privé Ozar-Hatorah de Créteil. Un surveillant, mis en examen, aurait vendu un sujet de maths. Il aurait également vendu un sujet de géographie, discipline jusque là non citée. Selon son avocat il aurait agi sous pression du chef d’établissement privé : « son employeur lui aurait fait comprendre, sans parler frontalement de triche, qu’il serait bon de donner un coup de main à quelques élèves en difficulté ». Le Parisien cite aussi un élève qui affirme que  » tous les lycéens du 16e avaient eu connaissance de ce sujet le matin de l’épreuve ». On sait que le ministre n’a pas fait refaire les épreuves. L’affaire n’est pas pour autant terminée. L’administrateur de TI Planet affirmait que la fraude porte sur plusieurs séries de maths et sur la physique chimie de S. Le surveillant est il responsable de toutes ces fuites ?

Dans Le Parisien

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :