Macron : le vrai maître d’œuvre du primaire ?

« Emmanuel Macron n’a laissé à personne d’autre que lui le soin de mener « la mère des batailles », estime Claude Lelièvre dans une tribune. « C’est Emmanuel Macron qui a décidé et annoncé le dédoublement des classes de CP puis de CE1 en  »REP ». C’est lui qui a décidé et annoncé les prochains dédoublements pour les » sections de grands » de maternelle en  »REP ». C’est lui qui a décidé et annoncé la mise en oeuvre prochaine de maxima de 24 élèves dans toutes les classes de « section de grands », de CP et de CE1. C’est encore lui qui a décidé et annoncé que l’instruction obligatoire devrait désormais débuter à partir de trois ans lors des  »assises de l’école maternelle », en mars 2018. Enfin, c’est encore lui qui vient de décider et d’annoncer la suspension de la fermeture d’écoles maternelles jusqu’à la fin du quinquennat », écrit-il. JM BLanquer ne serait que le « héraut » des décisions d’E Macron. Il serait même incapable d’appliquer les décisions du président. « Le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer pense s’en tirer avec une augmentation d’environ 2000 postes par an dans le primaire. Mais c’est sans aucune mesure avec d’autres périodes  »historiques », même en se limitant au cadre de la cinquième République ».

Sur son blog

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :