Le lycée Expérimental de Saint-Nazaire marche sur le Rectorat de Nantes

Malgré les promesses du ministre de l’éducation nationale, l’expérimentation pédagogique est en péril, comme en témoigne cette pétition d’ampleur nationale.

Bientôt 40 ans après la lettre au camarade ministre de Gabriel Cohn-Bendit à l’initiative du lycée expérimental de Saint-Nazaire, les temps ont bien changé…

Après 37 années d’expérimentation quotidienne, les élèves du lycée et les 19 membres de son équipe éducative ont appris la décision purement économique du rectorat de Nantes de supprimer 2 des 19 postes d’enseignants, soit 10% de ses effectifs.

Pour s’opposer à cette attaque sans précédent contre l’expérimentation éducative publique, élèves, enseignants, parents, sympathisants, et tous les citoyens concernés par l’éducation publique organisent une marche de 3 jours,  de Saint-Nazaire jusqu’au rectorat de Nantes.

Nous partirons de Saint-Nazaire le lundi 29 avril pour arriver sur Nantes le 02 mai.

Pendant la marche, des points relais presse et une coordination avec nos partenaires seront organisés quotidiennement par le lycée expérimental.

Nous vous convions à une conférence de presse avant notre départ ce lundi à 8h00 au Lycée Expérimental, 17 Bd René Coty, Saint-Nazaire.

Programme du lundi 29/04:

– 8h00 accueil

– 8h15 déclaration et explication de notre démarche

– 8h45 départ de la marche

Pour plus d’information sur le lycée expérimental et sur cet événement, rendez-vous sur notre site et la page Facebook de la marche.

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :