Des lycéens contre les contrôles au faciès

1er mars 2017, trois lycéens rentrent de Bruxelles avec leur classe de terminale gestion administration. Ils sont fouillés et controlés par des policiers dans la Gare du nord. Le lendemain, Elise Boscherel Deniz », leur professeure, « tente de porter plainte au commissariat de Saint Denis en vain. Les élèves arrivent eux à porter plainte. Le procès a lieu en ce moment. « Les jeunes non blancs sont le cibles privilégiés des forces de l’ordre », écrit sur Mediapart leur groupe de soutien. « 

Dans Libération

Sur Mediapart

  1. Poster un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :