Blanquer : CP dédoublés et avenir des maitres +

Dans un entretien accordé à La Voix du Nord le 26 juin, Jean Michel Blanquer détaille son programme pour les CP. Le ministre promet de respecter l’approche « plus de maitres ». Des propos qui semblent bien infirmés sur le terrain.

 » Sur 4000 créations de postes, nous en consacrons 2500 en dédoublement des CP en REP+ », déclare JM Blanquer dans La Voix du nord le 26 juin. « Il ne faut pas considérer qu’on déshabille Pierre pour habiller Paul. Nous sommes capables de concentrer nos efforts sur ces moments décisifs. Il a été démontré qu’un euro dépensé par la puissance publique dans ces premières années d’école, c’est huit euros économisés dans le futur. C’est de la bonne gestion que de savoir concentrer les moyens là où c’est efficace, au service des enfants ».

Interrogé sur le devenir des maitres +, le ministre répond : « Nous continuerons à mettre en oeuvre ce plan, avec moins de professeurs dédiés. L’esprit initial de “plus de maîtres que de classes”, était de concentrer les professeurs en CP et CE1. Nous respectons cette approche. Nous faisons coexister les deux dispositifs pour pouvoir les évaluer et avancer. Jusqu’à présent les études nationales et internationales ont montré une efficacité des dispositifs de dédoublement. En revanche les dispositifs comparables à “plus de maîtres que de classes” n’ont pour l’instant pas fait preuve de leur efficacité. Mais nous allons évaluer ces dispositifs. »

Le nombre de postes nécessaire aux dédoublements des CP de Rep+ à la rentrée correspond à peu près aux 2500 postes mentionnés par le ministre. Mais, sur le terrain ce qui se met va plus loin que les propos ministériels. Dans plusieurs départements les postes de maitres + en Rep+ sont supprimés et les enseignants affectés en CP.

Ainsi dans le département du Nord, où JM Blanquer est venu remettre les Fables le 26 juin , 202 classes de CP supplémentaires sont à créer du fait du dédoublement, selon le Snuipp. En fait 95 seront dédoublées et 107 fonctionneront en co intervention par manque de locaux, principalement sur Lille Roubaix Tourcoing. 130 maitres surnuméraires sont déployés dans les classes de CP. 102 changent d’école.

Le 31 mai, Francette Popineau, secrétaire générale du Snuipp, soulignait déjà dans le Café pédagogique, le double discours de JM Blanquer.  » Il y a une inadéquation entre le discours tenu et les réalités du terrain », disait-elle.  » Clairement sur le terrain les dasen sont en train de récupérer les postes de maitres + et les réserves pour créer les 2200 dédoublements de CP annoncés… Il va falloir un vrai dialogue social pas déconnecté de la réalité ».

Dans La Voix du Nord

Snuipp 59

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :