Gazette d’@rrêt sur images, n°497. Les collégiens, le réalisateur, et le dieu serpent

Gazette d’@rrêt sur images, n°49

C’est l’histoire d’une jeune parisienne, brutalement transplantée dans son village natal au Sénégal, après une rixe à Paris. Elle avait droit à la nationalité française, mais avait bêtement omis de la demander. Et la voilà coincée dans ce village, sans pizzas ni hamburgers. Choc des cultures ! Horreur et fatalité ! C’est le sujet de La mort du Dieu serpent (1), le dernier « doc de Tënk » sur lequel nous nous arrêtons avant l’interruption estivale. Vous pouvez le voir sur notre site toute cette semaine (2).

Et pour en parler, avec son réalisateur Damien Froidevaux, nous avons fait appel aux collégiens de la « classe télé (3) », qui nous ont accompagnés toute cette année scolaire. Mais oui, Mamadou, Maximilian, Minyana et les autres sont sur notre plateau. Avec leur enseignante, Laura Mougel, ils ont visionné le documentaire, et soigneusement préparé la séance. Quel regard portent-ils sur ce documentaire, eux qui vivent dans l’arrondissement du Nord parisien voisin de celui de Koumba ? Entre les collégiens et le réalisateur, c’est une rencontre inattendue. Mais pas vraiment un choc des cultures. Notre émission est ici (4).

Daniel Schneidermann

(5)

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :