Maitres + : le Snuipp en grève dans plusieurs départements le 23 juin

 » A quoi servent des CP à 12 élèves, si les conditions d’apprentissage se dégradent dans toutes les autres classes, en maternelle comme en élémentaire ? » Alors que les Dasen mettent en place en urgence la consigne ministérielle de dédoublement des CP des rep+, dans plusieurs départements, comme ici dans le 93, le Snuipp appelle à la grève le 23 juin.

« Le ministre décide… mais le ministre ne budgète pas ! A 3 semaines de la fin des classes, les enseignants apprennent qu’ils doivent mettre en place, pour la rentrée de septembre 2017, les « CP à effectif réduit » dans les 109 élémentaires REP+ de Seine-Saint-Denis, sans aucune création de postes supplémentaires », explique Rachel Schneider, secrétaire départementale du Snuipp 93.

« Pour y parvenir, le DASEN vient d’annoncer la fin du dispositif « Plus de maîtres que de classes » en REP+ et dans certaines écoles REP. Dans les écoles, c’est la consternation : le nouveau ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dit qu’il veut asseoir ses décisions sur des études sérieuses, mais le travail des «Plus de maîtres… » est balayé avant d’avoir pu être évalué ! Le ministre affirme son soutien aux équipes qui innovent, mais il supprime le meilleur levier que les équipes aient eu ces dernières années pour la réflexion pédagogique collective en stoppant net le travail des « Plus de maîtres que de classes » », dit-elle.

Pire, selon le Snuipp 93, le dasen serait contraint de ne pas ouvrir toutes les classes attendues à a rentrée. « Pour le comité technique spécial départemental de vendredi 23 juin, il propose 46 ouvertures et… 47 fermetures de classes »,précise le Snuipp.

Résultat le 23 juin, le Snuipp appelle à faire grève pour que les effectifs n’augmentent pas dans toutes les classes d’un département déjà en difficulté. « A quoi servent des CP à 12 élèves, si les conditions d’apprentissage se dégradent dans toutes les autres classes, en maternelle comme en élémentaire ? », explique R Schneider.

Même les slogans du ministre ne passent plus. « Le slogan « 100% de réussite en CP » suscite l’incompréhension », estime R Schneider. « L’apprentissage de la lecture par exemple doit se construire sur plusieurs années, sauf si l’on se satisfait, pour les élèves les plus éloignés de la culture écrite, d’un déchiffrage sans compréhension ».

Le mouvement ne se limite pas à la seine Saint Denis. Venu du terrain il est difficile à estimer. Mais le 23 juin, les enseignants du Rhône aussi seront en grève, selon Le Progrès. Là aussi il s’agit de protester contre les redéploiements liés au dédoublement et l’augmentation des effectifs dans les autres niveaux que le CP.

Sur le site Snuipp 93

Dans Le Progrès

Maitre + ou CP à 12 ?

Sur les dédoublements de CP

Crise de confiance entre Blanquer et le SNUIPP

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :