Même la prison ne fait pas reculer l’absentéisme

Rétablir la suppression des allocations familiales pour faire baisser le taux d’absentéisme des élèves est inscrit au programme de F Fillon pour la présidentielle. En Angleterre on va nettement plus loin puisque l’absentéisme relève du code pénal et est passible d’amende et de prison. Les derniers chiffres viennent de sortir. Le nombre de cas poursuivis a presque doublé depuis 2011 passant de 12 000 à 20 000 en 2015. Le montant des amendes a lui aussi grimpé : l’absentéisme est sanctionné de 176 £ (plus de200 €). Enfin 8 parents ont été condamnés à de la prison en 2015 (33 depuis 2013). Malgré tout cela l’absentéisme est toujours là…

 

Article TES

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :