Mélenchon publie son programme éducation

On annule tout et on satisfait toutes les revendications. Le programme éducation de Jean Luc Mélenchon, publié le 22 mars, a été rédigé par Marianne Nedyj, juriste, et Paul Vannier et Aurélien Saintoul, enseignants. Il propose à la fois d’annuler les réformes entreprises depuis 2012 jusque dans le détail et de satisfaire des revendications parfois très catégorielles. Dernière particularité : le programme, qui engagerait des dépenses très importantes, n’est pas budgétisé.

Rupture avec la loi Debré

C’est clairement un projet de rupture avec la refondation que propose le programme Mélenchon. Publié tardivement, le projet veut rompre avec le système éducatif actuel, satisfaire les revendications des enseignants et supprimer les réformes entreprises dans le quinquennat en revenant en arrière. Dernier point : la question de la faisabilité n’est pas posée.

La rupture est d’emblée introduite par le programme qui veut scolariser de 3 à 18 ans dans un système éducatif où la loi Debré serait abrogée, sans qu’on sache exactement par quoi elle serait remplacée ou si la liberté de l’enseignement serait abolie.

Embauches massives et revendications catégorielles

Le programme prévoit des embauches massives. JL Mélenchon promet à la fois l’embauche de 60 000 enseignants, 8 000 cpe et 6 000 personnels médicaux et sociaux et la revalorisation des salaires de 7%. Ces seuls points représentent une hausse du budget immédiate d’au moins 10 milliards.

A coté, le programme s’intéresse à satisfaire de nombreuses revendications très catégorielles.. JLMélenchon promet une agrégation d’informatique et une autre de professeur documentaliste. Il veut créer et généraliser dans l’éducation nationale les professeurs d’éducation socioculturelle qui existent dans l’enseignement agricole.

Au collège il dédouble les cours de maths et de français. La mesure représente à elle seule 51 000 postes.  Comme le programme veut aussi dédoubler les professeurs en éducation prioritaire au primaire et y réduire le nombre d’élèves par classe (20 à l’école et au collège, 25 en LEGT) et en même temps créer de nouveaux corps d’enseignants, la barre des 60 000 nouveaux postes devrait être largement dépassée si ces promesses se réalisent.

Retour à avant 2012

JL Mélenchon promet aussi le retour à avant 2012 sur le plan pédagogique. Il abroge la réforme des rythmes, celle du collège. Il rétablit bilangues et langues anciennes. Il interdit le LSU et les dispositifs interdisciplinaires (EPI etc.).

La culture tient une place intéressante dans le programme avec l’idée de professeurs référents culture dans chaque établissement du secondaire, qui animeraient une association culturelle, comme il y a une association sportive.

L’éducation prioritaire n’est pas oubliée dans le programme.. Outre la diminution du nombre d’élèves par classe, JL Mélenchon promet une nouvelle carte scolaire intégrant les lycées dans l’éducation prioritaire.

La dernière enquête Cevipof a crédité JL Mélenchon de 16% des intentions de vote chez les enseignants. Il arrivait en 3ème positon derrière E Macron (29) et B Hamon (25)

Le programme

Dossier Election 2017

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :