Le Défenseur des droits demande la scolarisation de tous les enfants en Guyane

Jacques Toubon, Défenseur des droits, intervient pour garantir le droit à l’éducation de tous les enfants en Guyane. Dans ce département en forte croissance démographique, « d’ici les 10 prochaines années les besoins en constructions scolaires sont estimés à 10 lycées, 9 collèges et 400 classes du premier degré », estime un rapport de mission du Défenseur. De nombreux enfants ne sont toujours pas scolarisés.  Le taux de scolarisation à 3 ans est de 80% ; de 4 à 5 ans, il est de 9 /10 des enfants scolarisés29. Cependant, certains enfants de population étrangère, selon la Ligue des droits de l’Homme, resteraient sur des listes d’attente. Près de 2000 enfants allophones ne sont pas scolarisés.

Le Défenseur des droits dans une décision du 14 février, demande « d’assurer une mise en œuvre effective de l’obligation scolaire sans omettre les enfants des peuples des forêts et des fleuves et les enfants étrangers »et « d’assurer l’accès à un repas/collation quotidien » pour les enfants. Il demande aussi la gratuité et l’effectivité du transport scolaire notamment des transports fluviaux. S’agissant des enfants des communes isolées, il demande  » un plan d‘action en faveur de l’accès à l’école (développement des places d’internat, amélioration des conditions de transport scolaire fluvial) ».

Communiqué

Rapport

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :