Inégales jeunesses françaises

C’est un tableau des inégalités entre les jeunes français que dresse un nouveau numéro d’Insee Première en suivant la cohorte entrée en 6ème en 2007.   » Huit ans après, âgés pour la plupart de 18-19 ans, 45 % de ces jeunes entament des études supérieures, 30 % restent scolarisés dans le secondaire et 25 % ont quitté, à titre définitif ou provisoire, l’école », note l’Insee.

Ce devenir est fortement lié à l’origine sociale des jeunes. Ainsi un tiers des enfants de parents sans profession ont quitté le système éducatif et sont sans diplôme contre 3% des enfants de cadres. Ce devenir dépend aussi beaucoup du niveau au début de la sixième. Un tiers des jeuens arrivés en 6ème à l’âge de 12 ou plus quittent l’Ecole sans diplôme, contre 2% deceux entrés à 10 ans.

Le système éducatif apparait donc comme un élément clé e création des inégalités. A l’autre bout de la chaine un tiers des enfants de cadre se retrouvent en licence1  et un quart en CPGE. Pour les enfants d’ouvriers l’accès en licence est identique mais seulement 7% sont en CPGE.

Dernier élément : la moitié des jeunes sont optimistes pour l’avenir et un quart pessimiste. Mais ce pourcentage monte à 64% d’optimistes en CPGE et 68% enapprentissage.

Insee Première

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :