N Vallaud Belkacem tacle François Fillon

« La droite ne forge sa réflexion que sur un préjugé : celui que les enseignants ne travailleraient pas assez. Un préjugé démonté par les enquêtes menées par la DEPP qui révélaient en 2010 que les enseignants du premier degré estimaient travailler en moyenne 44 heures par semaine et ceux du second degré, 41 heures. Les résultats de la politique de suppressions de postes dans l’Education nationale menée par le gouvernement de François Fillon ont eu une conséquence directe sur la dégradation des conditions d’enseignement dans notre pays. » Dans un communiqué du 4 janvier, la ministre de l’Education nationale réagit aux propos de Bruno Le Maire qui annonce des suppressions de postes d’enseignants en cas de victoire de F Fillon et déplore les créations de postes sans avoir  » demandé d’efforts sur le volume d’heures des enseignants ».

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :