Gazette d’@rrêt sur images, n° 468. Noam Chomsky : un inattendu sur notre plateau

Gazette d’@rrêt sur images, n° 468

Oui, Noam Chomsky chez nous. Pendant une heure entière. Evidemment, à propos de l’élection de Trump, de ce qu’elle révèle, de ce qu’elle occulte, et du rôle des medias, nous avons sauté sur son passage à Paris pour l’inviter. Comment nous avons réussi à « kidnapper » le philosophe et linguiste sans doute le plus influent au monde, que l’Assemblée Nationale, le même jour, a éconduit sans ménagements, je vous le raconte dans le « making of » de l’émission. Reste l’essentiel : que retenir de cette heure foisonnante et, par certains aspects, inattendue ?

Autant vous prévenir tout de suite : ceux qui attendent de cette émission une critique radicale de la presse américaine seront déçus. Chomsky ne la juge pas si mauvaise, cette presse, par ailleurs vigoureusement accusée pour avoir « manqué » le phénomène Trump, et avoir été impuissante à le contrer. En progrès, même, juge-t-il, depuis les années 60, quand elle soutenait aveuglément la guerre du Vietnam. C’est sur d’autres points, qu’il nous remet les pendules à l’heure. Sur la capacité générale à occulter l’essentiel (le déréglement climatique) au profit de l’anecdotique. Ou encore, sur la comparaison des campagnes de Trump et d’Obama en 2008, qu’il ne juge pas, sur le fond, si éloignées l’une de l’autre. Un modéré, Noam Chomsky ? A vous de dire. Notre émission est ici (1).

Daniel Schneidermann

(2)

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :