Formation des enseignants : le rapport Filâtre pour une formation anticipée et continuée

Remis à la ministre le 29 novembre, le rapport du Comité de suivi de la réforme de la formation des enseignants invite à étaler davantage la formation des enseignants depuis la licence jusqu’à la 3ème année de titularisation. La formation continue deviendrait  obligatoire et diplomante.

Rarement remise de rapport aura eu lieu dans une atmosphère aussi sinistre. Le rapport du Comité de suivi a eu lieu juste après la révélation des très mauvais résultats de la France à Timss 4, c’est à dire en Cm1. Des résultats qui renvoient justement au manque d’accompagnement des enseignants dans les réformes,  au manque de formation continue et à une formation initiale qui n’est pas à la hauteur.

Le rapport du comité de suivi porte justement sur la formation tout au long de la vie des enseignants et sur la consolidation de leurs compétences. Dans les recommandations on notera en premier lieu le fait que la formation continue devienne « constitutive du métier », c’est à dire obligatoire. Le rapport affirme cette obligation alors même que , là où elle est obligatoire, dans le premier degré, les enseignants se plaignent de l’absence de choix et de qualité et du décalage entre leurs besoins et ce qu’ils doivent suivre. Autrement dit l’obligation n’assure pas forcément une formation de qualité.

La question est donc d’intégrer dans la formation les évolutions du métier. Pour cela le rapport demande que soient intégrés dans la conception de la formation continue les collectifs professionnels et qu’elle parte des problèmes rencontrés par les enseignants. Un voeu pieux qui ira se fracasser sur la culture hiérarchique de l’éducation nationale.

Le principal apport du rapport c’est de construire un modèle de formation qui aille de la licence à T3, c’est a dire la 3ème année de formation. C’est un aveu que le dispositif actuel, trop chargé, n’est pas très efficace.

Le rapport prévoit une pré professionnalisation dès la licence avec octroi d’unités de valeur spécifiques.  L’entrée dans le métier serait repensée avec une prolongation de la formation initiale. Ensuite la formation continue permettrait d’obtenir une formation qualifiante et diplomante.

Le rapport

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :