Gazette d’@rrêt sur images, n° 464. Calais : deux grains de sable sur notre plateau

Gazette d’@rrêt sur images, n° 464.

Deux regards, deux reporters, mais une seule colère. La semaine dernière, à Calais, ils étaient tous deux en première ligne pour assister au démantèlement du camp. Parmi des centaines de journalistes, certes, mais bien décidés à regarder dans les coins d’ombre. Si tout journaliste, dans la meilleure tradition, doit d’abord être un obsédé à montrer ce que personne ne veut laisser voir, alors nous recevons cette semaine deux excellents journalistes. Qu’importe que l’un soit un franc tireur, et l’autre travaille au Monde. Tous deux énervent, et le pouvoir le leur a fait bien savoir. Pour quelques plaisanteries un peu douteuses, Gaspard Glanz est resté 33 heures en garde à vue, et est aujourd’hui soumis à un contrôle judiciaire. Toute journaliste au Monde qu’elle soit, Maryline Baumard a les plus grandes peines à obtenir des réponses précises du gouvernement à ses questions précises sur les conditions d’hébergement des migrants. Tous deux nous rappellent que le journaliste est d’abord un grain de sable. Un obsédé. Un emmerdeur, oui. Ecoutez-les. Notre émission est ici (1).

Daniel Schneidermann

Pour voir nos émissions, vous devez être abonnés. Pour vous, le premier mois est à 1€, sans engagement. Pour vous abonner c’est ici (2)

(3)

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :