La lettre d’Attac – CETA : l’Union européenne joue le coup de force

CETA : l’Union européenne joue le coup de force Lettre d’information — 25 octobre 2016

Alors que le parlement wallon a réitéré ce lundi son refus de signer le CETA, les dirigeants européens, par l’intermédiaire du Président du Conseil Donald Tusk, cherchent à maintenir coute que coute le sommet UE-Canada prévu jeudi 27 octobre.

Après une mobilisation massive de plusieurs centaines de milliers de manifestant·e·s en Europe cet automne, et l’opposition légitime et constitutionnelle du parlement wallon, l’Union européenne tente un nouveau coup de force anti-démocratique. Nous devons mettre un coup d’arrêt à l’entêtement des dirigeants européens face à un traité massivement rejeté par les peuples. Dans les jours et les semaines à venir, amplifions notre mobilisation pour empêcher la signature du CETA !

Par ailleurs, alors que le premier procès d’un faucheur de chaises va s’ouvrir le 9 janvier 2017 à Dax, une nouvelle campagne d’actions de désobéissance commence pour mettre fin à l’impunité fiscale. Cet automne, nous ferons le siège des banques avec pour mot d’ordre : « Ce ne sont pas les faucheurs de chaises qu’il faut juger, c’est l’évasion fiscale en bande organisée ! ». Vous trouverez toutes les informations pour vous mobiliser dans cette lettre d’information.

Actualité

L’Accord UE-Canada n’est pas compatible avec l’Accord de Paris

mardi 18 octobre 2016, par AITEC, Attac France

Depuis plusieurs années, nous alertons les pouvoirs publics sur le danger que fait peser la négociation d’accords visant à libéraliser le commerce et l’investissement sur la possibilité de mener une politique déterminée et efficace pour contenir le réchauffement climatique. Ségolène Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, s’est récemment saisi de la question en annonçant qu’elle était en train de « vérifier que le CETA est parfaitement climato-compatible avec l’accord de Paris » et qu’il « contribue bien à l’objectif de maintenir le réchauffement climatique en-dessous de 2 °C ».

lire en ligne

Faucheurs de chaises : saison 2

lundi 24 octobre 2016, par Attac France

Alors que les Faucheurs de chaises ou des lanceurs d’alerte (comme Antoine Deltour, Raphaël Halet et Edouard Perrin) se retrouvent devant des tribunaux, l’impunité judiciaire dont jouissent les délinquants fiscaux et leurs complices est une injustice que nous ne pouvons pas accepter. L’évasion fiscale se fait à une telle échelle que cela s’apparente à un vol en bande organisée : de 60 à 80 milliards d’euros manquent chaque année dans les caisses de l’État français, soit des sommes comparables au montant du déficit public !

lire en ligne

Calais : le gouvernement ne cherche pas à résoudre le problème des réfugié⋅e⋅s mais à l’instrumentaliser pour des raisons politiques

lundi 24 octobre 2016, par Attac France

Depuis lundi à l’aube, une opération policière de grande envergure procède à la destruction du bidonville de Calais et à l’expulsion de ses habitant.e.s pour les répartir dans 280 centres d’accueil et d’orientation (CAO), à l’exception des 1 291 mineurs isolés. Cette opération largement médiatisée est présentée par le gouvernement comme une action humanitaire, respectueuse des droits des personnes migrantes.

lire en ligne

Campagnes

Pour en finir avec les accords transatlantiques TAFTA et CETA, nous avons besoin de vous !

jeudi 13 octobre 2016, par Attac France

Depuis 2013, Attac s’engage résolument dans la mobilisation contre le projet d’accord de libre-échange entre les États-Unis et l’Union européenne (TAFTA). L’enjeu est considérable : s’il était ratifié, ce traité agirait comme un rouleau compresseur pour les normes sociales, écologiques et sanitaires. Il permettrait aux multinationales d’attaquer toute politique publique qui nuirait à la rentabilité de leurs investissements, en assignant les États devant des cours d’arbitrage privées. Il menacerait gravement le secteur agricole, et en particulier les petits exploitants, en supprimant les droits de douane. Il accélérerait la privatisation des services publics.

lire en ligne

Crise de l’élevage, une crise qui dure avec de lourdes conséquences, pourquoi ?

mardi 18 octobre 2016, par Michel Buisson

Une longue crise aux très graves conséquences ; depuis le printemps 2015, le prix du lait est très bas : 0,25 €/litre en 2015, 0,28 en 2016, et très en dessous du coût de production (0,35) en filière classique (hors AB, certaines filières AOC, circuits courts). Cela conduit de nombreux producteurs à ne plus avoir de revenu et pour, ceux endettés, à ne plus pouvoir faire face à leurs dettes. Un tel prix signifie que la très grande majorité des producteurs ne dégagent plus de revenu, ne peuvent payer les annuités d’emprunt et financer les achats courants. Une telle situation, très difficile à supporter sur un an devient totalement insupportable pour beaucoup sur deux ans, d’autant que 2015 avait été mauvaise aussi en viande bovine et en porc et … qu’en 2016, les mesures pour réduire la production laitière entraînent une hausse brutale de l’abattage des vaches laitières et la baisse du prix de la viande bovine. 2016, c’est aussi la crise céréalière qui touche certains éleveurs.

lire en ligne

Lire

L’avenir des retraites : une amélioration, vraiment ?

mardi 11 octobre 2016, par Christiane Marty

Depuis la loi du 20 janvier 2014, le Conseil d’orientation des retraites (COR) a la mission de produire chaque année avant le 15 juin un rapport d’évaluation et de perspectives des retraites. Ce document, basé sur des indicateurs de suivi définis par décret et sur différents scénarios de projections économiques, doit permettre d’évaluer la conformité du système de retraites avec ses objectifs en termes de pérennité financière, d’équité et de solidarité. C’est ensuite la mission du Comité de suivi des retraites (CSR), instauré par cette même loi, d’examiner cette conformité et de rendre un avis public avant le 15 juillet. S’il considère que le système s’éloigne de manière significative de ses objectifs, il « formule des recommandations » visant à en garantir le respect.

lire en ligne

S’autogérer restera toujours au cœur de l’être humain

lundi 10 octobre 2016, par Charles Piaget

Entretien avec Charles Piaget, militant syndicaliste, qui a été un des principaux acteurs de la lutte des LIP dans les années 1970. Il a participé à l’Université d’été d’Attac et du CRID à Besançon.

lire en ligne

Où sont les altermondialistes ?

vendredi 21 octobre 2016, par Attac France

Face à des tendances aux replis nationalistes ou fondamentalistes que suscite l’effondrement d’un monde soumis à la globalisation économique et financière, Attac inscrit plus que jamais son action dans une perspective internationale et dans la construction d’un mouvement global de contestation. Comment y parvenir dans une période bien différente de celle qui a cristallisé la formation du mouvement altermondialiste ?

lire en ligne

Les dispensaires autogérés grecs

lundi 17 octobre 2016, par Bruno Percebois, Christine Chalier, Danielle Montel, Eliane Mandine, Jean Vignes

Les auteur·es sont membres du collectif Solidarité France-Grèce pour la santé. Ils et elles se sont rendus à de nombreuses reprises en Grèce pour apporter aux dispensaires les médicaments et le matériel médical qui fait défaut. Ils nous proposent ici leurs carnets de voyage.

lire en ligne

Agenda

Pour un traité international sur les multinationales – Semaine de mobilisations à Genève du 23 au 29 octobre

  • > Du 23 au 29 octobre à Genève

Les populations victimes des agissements des multinationales ont bien souvent des difficultés à faire respecter leurs droits, notamment parce que les États ont mis sur pied des règles et des traités internationaux qui donnent aux acteurs économiques et financiers une véritable impunité. Du 23 au 29 octobre, des ONG du monde entier seront à Genève pour que les négociations portant sur un traité international contraignant envers les multinationales progressent dans le sens du respect des droits des peuples et de la nature.

lire en ligne

« TTIP Game over » à Bruxelles

  • > Du 27 au 28 octobre à Bruxelles
  • > Du 3 au 5 novembre à Bruxelles

« TTIP Game Over » est un grand jeu d’actions directes désobéissant et collaboratif pour démontrer qu’une société plus juste est possible. Sur plusieurs rounds, Bruxelles se transforme en un véritable terrain de jeu où tout le monde est invité à participer et organiser des actions. Le temps presse, à nous de jouer !

lire en ligne

Multimédia

CETA on ne lâchera pas !

+ vidéo

CETA on ne lâchera pas !

CETA permis de démolir

+ vidéo

CETA permis de démolir

Plus de 8 000 personnes dans la rue contre le TAFTA et le CETA le 15 (...)

+ photo

Plus de 8 000 personnes dans la rue contre le TAFTA et le CETA le 15 octobre 2016

Attac France — 2016
Twitter | Facebook | Viméo
Adhérer à Attac | Faire un don


Attac France

21 ter rue Voltaire
75011 PARIS
France

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :