Orientation : la ministre salue le décrochage en baisse

 » Les chiffres du décrochage semblent une fatalité depuis tant d’années qu’on en oublie les bonnes nouvelles : les décrocheurs ne sont plus que 110 000 en flux annuel ; quant au stock, c’est-à-dire au nombre de jeunes de moins de 25 ans qui se retrouvent ainsi sans solution, il n’est plus de 620 000 mais de 492 000″, a précisé la ministre de l’Education nationale lors d’un débat sur l’orientation scolaire qui s’est tenu dans la nuit du 18 au 19 octobre au Sénat. Guy Dominique Kennel y a défendu son rapport sur l’orientation qui demande notamment que tous les lycées deviennent polyvalents afin de casser la mise à l’écart du professionnel. On retiendra aussi la formule ministérielle sur les enseignants sans formation sous Sarkozy  » réticents à se jeter dans une classe comme une frite dans l’huile bouillante »…

 

Le débat

Sur le rapport Kennel

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :