LeRéseau : pour l’Autogestion, les Alternatives, l’Altermondialisme, l’Ecologie et le Féminisme

http://pourlautogestionlereseau.blogspot.fr/

« ZAD Notre-Dame-des-Landes : Zone à autogestion déterminée », suivi « les composantes de la lutte », par Nicolas de la Casinière

Petit aperçu de pratiques autogestionnaires  à Notre-Dame-des-Landes, dans un espace gagné provisoirement aux objectifs fonciers des promoteurs d’un nouvel aéroport en plein bocage nantais.

D’une occupation pensée comme un moyen de résistance enracinée sur le terrain, la Zad de Notre Dame des Landes est progressivement devenue un espace d’expérimentation. La Zad, ce nom technocratique de Zone à aménagement différé devenu Zone à défendre, est un lieu d’expériences plurielles bénéficie de la perspective d’une durée possible, assez rare dans les luttes et donc de temps pour penser autrement le futur proche. La zone autonome temporaire, pour reprendre la formule d’Hakim Bey, a un peu écarté l’immédiateté des menaces d’expulsion militaire, et donc d’une présence très temporaire.

Plus d’infos »

« La violence djihadiste est née de la perte d’espérance », par Alain Bertho

Les mois passent, les drames se succèdent et l’évidence s’impose : le califat revendiqué par Daech [acronyme arabe pour organisation Etat islamique] n’est pas seulement une officine de guerre et de terreur mais une machine à héroïser des accès de rage désespérée et meurtrière. 

L’anthropologue Scott Atran (L’Etat islamique est une révolution, Les liens qui libèrent, 2016) identifie l’Etat islamique à une « révolution » capable de susciter des vocations multiples. 

La violence mondiale grandissante s’enracine sans doute dans ce que Paul Rogers (Irregular War. ISIS and the New Threat From the Margins, I. B. Tauris, 2015) qualifie de révolte des « marges » victimes de la financiarisation de l’économie, du chômage de masse, de l’accroissement vertigineux des inégalités et de la dévastation de la planète.

Plus d’infos »

Autogestion !, par Robi Morder, Bruno Della Sudda, Arthur Leduc et Patrick Silberstein

Du 28 au 30 janvier dernier, s’est tenu à Bruxelles le troisième colloque « Penser l’émancipation ». Lors de l’atelier « autogestion, coopérative et émancipation » Robi Morder y a présenté une contribution élaborée avec Bruno Della Sudda, Arthur Leduc et Patrick Silberstein. Nous en publions ci-dessous le texte de synthèse.
Dans le contexte d’approfondissement de la crise systémique du capitalisme, crise économique et sociale, écologique, démocratique et géo-stratégique, nous pouvons faire le constat d’un retour, depuis une vingtaine d’années, d’un ensemble de pratiques de contestation de l’exploitation et de l’aliénation que nous traiterons comme pratiques d’émancipation et montrant en quoi des forces se réclamant de l’autogestion peuvent y déceler une culture politique qui devrait amener les forces politiques à repenser leur fonction et leur fonctionnement et à réinterroger leur pratiques concrètes, leur intégration aux institutions, leur lien à la société comme aux mouvements de contestation.

Plus d’infos »

Nucléaire et transition écologique (résolution du congrès des Alternatifs 2013)

Des forums Alternatiba à la COP 21, de Flamanville à Notre-Dame-des-Landes, les mobilisations écologiques ne cessent de grandir, témoignant d’une prise de conscience croissante de la crise écologique et de ses enjeux. Et mettant l’écologie au coeur des politiques d’émancipation. 

En publiant ci-dessous la résolution adoptée en 2013 par les Alternatifs, nous voulons réaffirmer notre total engagement dans ces mobilisations et dans le travail d’élaboration qu’elles supposent.
 
Avertissement

Partie 1, il s’agit essentiellement de réaffirmer notre positionnement antinucléaire. En effet, depuis le congrès de Rouen de novembre 2010, a eu lieu la catastrophe de Fukushima en mars 2011 avec toutes ses conséquences. 

Partie 2, elle est plus détaillée afin de préciser un cadre et de définir des objectifs concernant notre conception de la transition écologique et énergétique, et ce, dans une démarche autogestionnaire. 

Plus d’infos »

Autogestion, retour gagnant, par Bruno Della Sudda et Patrick Silberstein

L’autogestion ? Disparue des radars en Europe avec le reflux politico-social de la décennie 1980 et du début des années 1990, elle avait marqué les esprits avec la grève des Lip, véritable coup de tonnerre en 1973 qui faisait la démonstration magnifique de cet impensé du capitalisme : on n’a pas besoin d’un patron pour faire tourner une usine, assurer la production et la distribution… 

La grève des Lip n’était pas isolée. D’autres grèves autogestionnaires, moins emblématiques mais tout autant significatives ont eu lieu à cette époque un peu partout dans le monde. Ainsi, celle de la Lucas Aerospace au Royaume-Uni (1976). qui a vu les salarié-e-s adopter la démarche d’un contre-plan ouvrier avec reconversion de la production militaire en production médicale. Tels les Sanofi plus près de nous, ils et elles pensaient la production industrielle socialement utile et donc l’après-capitalisme. 

Les poussées révolutionnaires du XXe siècle (à l’Ouest mais aussi à l’Est : de la Révolution des Oeillets au Portugal en 1974 à la Révolution polonaise de 1980-1981) sont marquées par le surgissement de l’auto-organisation et de l’autogestion, comme réponse concrète à une situation concrète marquée par la vacance du pouvoir patronal ou étatique. 

Plus d’infos »

Pratiques autogestionnaires : entretien avec Charles Piaget

(sur le blog, colonne de droite)

Seconde rencontre Euroméditerranéenne “L’économie des travailleurs”

(sur le blog, colonne de gauche)
28-29-30 octobre 2016 – Usine Viome – Thessalonique

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :