Snes : première enquête sur le collège

Avec 1112 réponses , dont certaines incomplètes, l’enquête publié epar le Snes sur les effets de la réforme du collège ne peut pas prétendre à la représentativité. Mais elle apporte des éléments d’information inétressants.

Selon le Snes, l’effet le plus sensible de la réforme serait sur les emplois du temps des enseignants et sur les compléments de service. 59% des répondants signalent « un emploi du temps aggravé » c’est à dire probablement avec de nombreux trous entre les cours. De nombreux enseignants seraient contraints d’enseigner sur plusieurs établissements notamment en allemand, espagnol et lettres modernes où le taux serait de l’ordre de 30%. Autre enseignement : l’échec de l’enseignement intégré des sciences en 6ème qui ne serait effectif que dans 6% des établissements.

Pour le Snes, « cette enquête confirme la mise à mal du cadre national des enseignements, dont le corollaire est le poids croissant de la direction des établissements dans le quotidien des équipes, et la dégradation des conditions de travail. La charge lourde et inédite générée par les nouveaux programmes est trop souvent aggravée par des emplois du temps dégradés (pour près de 60 % des collègues), des heures supplémentaires (15 % des professeurs de langues vivantes) ou des compléments de services (plus de 60 % des établissements), des pressions à prendre en charge les heures d’AP / EPI / EIST ».

Communiqué

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :