Second degré : la crise du recrutement continue à sévir

Voilà le vrai fond de la réforme : cacher le déficit croissant de profs. Les détails d’EPI et autres conneries d’AP sont là pour nous occuper dans des querelles techni-techniciennes alors qu’on perd sans cesse des moyens et qu’il faut dissimuler aux yeux de la société la réalité : destruction lente du service public d’éducation à l’image de l’Angleterre….Bizarrement les partisans de la réforme, finalement bêtement idéologique, n’ont jamais défendu d’avoir moins d’élèves pour mieux s’en occuper, n’ont jamais demandé à graver dans le marbre la fameuse marge si magique. On ne peut pas avoir moins d’élèves, on n’est pas assez nombreux.

Alors que sortent les résultats d’admissibilité 2016, la Depp, division des études du ministère, publie une Note sur les résultats définitifs des concours 2015. « Aux concours externes, entre les sessions 2014 et 2015 rénovées, les admissions ont progressé de 20 %, au même rythme que les postes, mais elles restent toutefois inférieures de 13 % à l’offre », note la Depp.  Ce sont quand même près de 2 000 postes qui ne sont pas pourvus ce qui vient relativiser, en 2015 encore, le tableau des 54 000 postes.  Les premiers résultats de 2016 montrent que la crise devrait perdurer.

Un déficit de 1676 postes en 2015

La bonne nouvelle de la Note de la Depp c’est que le nombre de candidatures est en hausse depuis 2014. Mais, en 2015, une fois retirées les doubles candidatures, le nombre réel de candidats augmente de 1.6% entre 2014 et 2015, ce qui est relativement modeste. On a environ 3 candidats pour un poste.


Au total en 2015 on compte 10 933 admis pour 12 609 postes proposés ce qui montre un déficit de 1676 postes non pourvus. Ce déficit a touché en 2015 certaines disciplines : les maths (déficit de 23% pour le capes), l’anglais (20%) et les discipline professionnelles (28% au Caplp).

L’impact de la préparation en Espe est plus net que dans le premier degré. Le étudiants en Espe comptent 38% de reçus contre 31% hors Espe.

Appelé à se renouveler…

Les premiers résultats d’admissibilité en 2016 montrent que ces tendances devraient durer et le déficit des admis continuer.

En lettres modernes, le nombre de candidats a légèrement augmenté en 2016 (3535 soit 300 de plus) mais le recrutement devrait être difficile. En effet on compte 1450 candidats admissibles pour 1316 postes mis au concours. Un pourcentage important des postes ne sera pas couvert. C’est pire en lettres classiques où on ne compte plus que 99 admissibles pour les 230 postes offerts. Dans cette discipline la situation s’est encore dégradée par rapport à 2015 (117 admissibles , 99 admis) et le sort fait aux lettres classiques dans la réforme du collège y est peut-être pour quelque chose.

En Histoire-géographie et en SES la situation est bien meilleure. En SES 229 admissibles sont proposés pour 120 postes ce qui devrait permettre une forte élection des candidats (il y avait 2051 inscrits au départ). Le niveau d’exigence sera élevé aussi en histoire-géo cette année encore : 1493 amissibles pour 700 postes à pourvoir (1478 pour 685 en 2015).

Dans les langues vivantes la situation est contrastée.. En espagnol on compte 1004 admissibles pour 462 postes : le recrutement sera aisé. En allemand par contre il n’y a que 254 admissibles pour 345 postes offerts. En anglais, on compte 1602 admis pour 1225 postes proposés. En 2015 les 1 486 admissibles n’avaient fourni que 965 admis. Il est probable que plusieurs centaines de postes ne seront pas pourvus en anglais en 2016.

En sciences, les résultats d’admissibilité en maths ne sont pas encore connus. En physique chimie on compte 670 admissibles pour 302 postes et en SVT 805 pour 420 postes. Dans les deux cas, malgré la baisse du nombre des admissible sen SVT, les postes devraient être pourvus.

La Note

Résultats aux concours

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :