Communiqué de presse US Solidaires 44 après la manifestation interdite du 19 mai

Pour infos, paru dans « Ouest France » du samedi 21 mai.

Communiqué de l’Union Syndicale Solidaires 44 contre la répression de la manifestation nantaise du 19 mai 2016

L’Union Syndicale Solidaires 44 se félicite du succès de la manifestation de ce jeudi 19 mai à Nantes contre la loi travail. Plus de 2 000 personnes ont manifesté malgré la volonté du préfet de décourager toutes mobilisations, interdisant la manifestation , en utilisant l’arsenal que lui confère l’état d’urgence qui est censé agir contre le terrorisme.

Un dispositif policier hallucinant a empêché toutes possibilités de rassemblement : interpellations, contrôles, confiscations de drapeaux syndicaux… Malgré ces intimidations, jeunes et salariés ont montré leur détermination à défendre leur droit fondamental à manifester en défilant dans les rues nantaises.

La préfecture a choisi de jouer la stratégie de l’affrontement, en gazant gratuitement un cortège déterminé mais avançant sans heurts ni violences. Nous tenons responsable le préfet de la mise en danger des manifestant-e-s mais aussi de l’ensemble des nantais-ses présent-e-s dans les rues ce jour, en particulier des personnes âgées et des enfants sortants de l’école, par un usage inconsidéré  et irresponsable de la violence.

La criminalisation de la contestation contre la loi travail a été jusqu’à l’interpellation de 66 manifestant-e-s en fin de journée, dont 52 placé-es en garde à vue, au motif d’avoir participé à une manifestation interdite.

L’Union Syndicale Solidaires 44 dénonce une fois de plus la répression policière qui s’abat sur la contestation sociale,  et exige la libération et la levée de toute poursuite judiciaire à l’encontre des manifestant-e-s interpellé-es.

Face à un projet de loi porteur de graves récessions sociales, face à la volonté de criminaliser le mouvement social en cours en y répondant à coup de matraques, de gaz lacrymogènes, de grenades de désencerclement, de flash ball et autres lanceurs de balles de défense ( LBD), dont Solidaires exige l’arrêt immédiat de l’usage, face à un gouvernement qui entend passer en force, l’Union syndicale Solidaires appelle à amplifier la mobilisation, dans les entreprises, les services, les lieux d’étude et dans la rue !

49-3 ou pas, continuons le combat !

Plus que jamais, debout la nuit, le jour, dans la grève, dans la rue, jusqu’au retrait de la Loi Travail !

Nantes, le 20 mai 2016

Union Syndicale Solaires 44

En vous remerciant de bien vouloir , Madame, Monsieur, publier ce communiqué de presse dans vos prochaines éditions, et de transmettre à vos auditeurs, je vous prie de croire à l’expression de notre parfaite considération.

Pour l’union syndicale Solidaires,

Publicités
  1. Poster un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :